Pourquoi la Banque Royale est-elle la favorite des courtiers américains?


Édition du 21 Septembre 2019

Ces derniers sont prudents envers les banques canadiennes parce que la croissance des bénéfices de celles-ci ralentit alors que la dette au pays atteint 117 % du produit intérieur brut, un seuil nettement supérieur à celui des autres pays industrialisés. Le nombre ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La Banque Royale s'attend à un environnement difficile l'an prochain

Le recul de ses profits s’explique en partie par les déclins des divisions des marchés des capitaux et d’assurance.

À surveiller: Banque Royale, Stantec et Newmont Goldcorp

04/12/2019 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Royale, Stantec et Newmont Goldcorp? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Mission accomplie pour Brian Hannasch

Édition du 07 Décembre 2019 | Pierre Théroux

PDG DE L’ANNÉE – GRANDE ENTREPRISE. Brian Hannasch peut dire mission accomplie.

Couche-Tard, un prétendant «sérieux» et «crédible», dit l'australienne Caltex

La société n'a pas eu de réponse de la part de Couche-Tard depuis l'annonce du rejet de l'offre, mardi.

Bourse: Wall Street quasi-stable à la clôture, scrutant le front commercial

09:35 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. « Le chemin a été assez cahoteux cette semaine ».