Dollarama : la météo gâchera-t-elle le T1?

Publié le 08/06/2011 à 06:01, mis à jour le 08/06/2011 à 07:40

Dollarama : la météo gâchera-t-elle le T1?

Publié le 08/06/2011 à 06:01, mis à jour le 08/06/2011 à 07:40

Par Stéphane Rolland

Photo : Bloomberg

Les analystes s’attendent à des résultats relativement décevant au premier trimestre de l’exercice 2012 de Dollarama, qui seront dévoilés jeudi.

La mauvaise température a grugé les résultats d’autres détaillants nord-américains durant cette période et les analystes prévoient que Dollarama n’échappera pas à cette tendance.

Dollarama avait déjà évoqué la mauvaise température au quatrième trimestre, rappelle Winston Lee, analyste du Credit Suisse. «Après deux trimestres décevants, certains pourraient se demander “Est-ce seulement en raison de la météo?”», écrit-il.

Malgré ce bémol, M. Lee, qui émet une recommandation «neutre» et une cible de 34$, anticipe que «les ventes brilleront, malgré les nuages». Même si Dollarama domine son secteur, il estime que le titre est justement évalué.

Jessy Hayem, analyste de TD Valeurs mobilières, s’attend, quant à elle, à ce que la mauvaise température en mars et en avril affecte les résultats. L’analyste ne s’en fait pas outre-mesure alors que les premiers trimestres sont généralement les plus faibles pour le détaillant.

Un dividende?

Même si elle ne l’a pas pris en compte dans ses prévisions, elle croit que Dollarama pourrait annoncer le versement d’un dividende. En 2011, la société a généré un flux de trésorerie disponible de 66,5 millions. Celui-ci pourrait atteindre 121 millions et 150 millions pour les exercices 2012 et 2013, respectivement. Mme Hayem ne voit pas d’autres occasions pour ces liquidités.

Dollarama est un premier de classe dans le secteur du détail et pourrait doubler sa taille dans un marché fragmenté et peu concurrentiel, selon elle. Mme Hayem réitère une recommandation d’achat et une cible de 37$.

Kenric Tyghe, analyste de Raymond James, note que l’année dernière les ventes comparable ont progressé en raison de l’augmentation des prix. Maintenant que les effets de cette hausse s’estompent, il faudra se concentrer davantage sur l’achalandage.

M. Tyghe émet une recommandation «performance de marché» et une cible de 32$.

Les 8 analystes interrogés par Bloomberg anticipent un profit par action de 36 cents et des ventes de 344 millions $.

Parmi eux, six émettent une recommandation d’achat et deux en émettent une «conserver». Le cours cible moyen est 35,63$.

 

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 22 mai

Mis à jour il y a 19 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. l'attente des résultats de Nvidia se fait en terrain négatif.

Les prix des aliments ont fait baisser l'inflation en avril au Canada

L’inflation globale était de 2,7% en avril, contre 2,9% en mars.

Les Canadiens sentent que l'inflation à l'épicerie s'aggrave, selon un sondage Léger

Il y a 2 minutes | La Presse Canadienne

30% des Canadiens croient que l’inflation alimentaire est causée par les tentatives des épicerie d’augmenter les marges.