Titres en action: Slack, Walmart, Google...

Publié le 21/06/2019 à 06:53, mis à jour le 21/06/2019 à 07:09

Titres en action: Slack, Walmart, Google...

Publié le 21/06/2019 à 06:53, mis à jour le 21/06/2019 à 07:09

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le spécialiste de la messagerie d'entreprises Slack(WORK, 38,62$US) a bondi jeudi pour ses débuts à Wall Street à travers une opération inhabituelle de cotation directe, dernier exemple en date de l'appétit vorace des géants technologiques américains valant plusieurs milliards de dollars pour la Bourse cette année. Le titre a clôturé sa première séance à 38,62 dollars après avoir été introduit à 38,5 dollars. C'est bien au-dessus des anticipations de Wall Street, et près de 50% supérieur au «prix de référence» de 26 dollars fixé la veille par le New York Stock Exchange à titre indicatif. Cette première clôture de son histoire à Wall Street conférait à Slack une valorisation boursière supérieure à 20 milliards de dollars, soit la troisième entrée en Bourse de l'année en terme de capitalisation boursière derrière Uber et Lyft.

Le géant américain de la distribution Walmart(WMT, 110,32$US), qui a connu un développement fulgurant à l'international dans les années 2000, a écopé d'une amende de plus de 282 millions de dollars pour solder des accusations de corruption menée par ses filiales à l'étranger. Au terme d'une enquête qui a duré sept ans et à laquelle le groupe a volontairement collaboré, le gendarme de la bourse (SEC) et le ministère américain de la Justice ont annoncé la facture jeudi: Walmart a accepté de payer 144 millions de dollars au titre des poursuites de la SEC et 138 millions de dollars pour solder l'enquête du ministère de la Justice. Le groupe était accusé d'avoir laissé ses filiales --en particulier au Brésil mais aussi en Chine, en Inde et au Mexique-- avoir recours à des tiers qui payaient les autorités locales pour faciliter leur implantation. «Walmart a profité de sa rapide expansion internationale mais, ce faisant, le groupe a choisi d'ignorer la prise de mesures anti-corruption», a résumé le procureur général adjoint Brian Benczkowski dans un communiqué.

Dessins animés, comptines, jeux vidéos, etc: des millions d'enfants passent des heures sur YouTube, pourtant censé être réservé aux plus de treize ans. Une contradiction criante qui place la filiale de Google(GOOG, 1113,20$US) sous la pression croissante d'associations et d'élus américains. Depuis plusieurs années, de nombreuses organisations de consommateurs et de protection de l'enfance accusent notamment YouTube de collecter, sans l'aval des parents, les données personnelles d'enfants de moins de treize ans, ce qui est interdit. Pour ces organisations, qui l'accusent aussi d'exposer les enfants à des vidéos violentes et de les bombarder de publicités, YouTube, qui compte quelque deux milliards d'usagers mensuels, sait pertinemment que les plus jeunes utilisent la plateforme puisqu'elle regorge de programmes et de publicités pour petits. «Nous pensons que, désormais, YouTube doit changer complètement ses pratiques», affirme David Monahan, de Campaign for a Commercial-Free Childhood.


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Titres en action: Gap, Activision Blizzard, Comcast...

17/01/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Titres en action: Reitmans, Résolu, Cogeco...
16/01/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Netflix, Apple, Beyond Meat...
15/01/2020 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: La Baie, Cascades, BlackRock...
14/01/2020 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

L'importance du réseau pour les petites entreprises

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Plutôt que de laisser filer de trop grosses occasions, des TPE travaillent en équipe.

Les très petites entreprises: essentielles à l'économie

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. L'importance des très petites entreprises est bien souvent sous-estimée

Pour les TPE, un parcours parsemé d'obstacles pour atteindre la croissance

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Seules six TPE sur dix ont connu une croissance positive entre 2012 et 2014.