Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 24/05/2019 à 16:44

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 24/05/2019 à 16:44

Par Martin Jolicoeur

(Photo: Getty Images)

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine*, tant par leur progression que par leur recul ? 

XXXX

LES GAGNANTS

Neptunes Solutions Bien-être (+5,76%)

L’entreprise de Laval, détentrice d’une licence de Santé Canada pour l’extraction et la transformation du cannabis, a progressé de près de 6% cette semaine. Neptunes a annoncé, coup sur coup depuis un mois, une entente visant l’acquisition de l’américaine SugarLeaf Labs, un partenariat avec la suisse Lonza Capsugels pour la production annuelle de 200 millions de capsules d’huile de cannabis, le règlement de cessation d’emploi contesté de son ancien chef de la direction et l’embauche de l’ex-analyste Martin Landry, au poste de chef du développement et de la stratégie d’entreprise. Cette semaine, la valeur de son titre a progressé de 0,30$, passant de 5,21$ à 5,51$, pour une progression cumulative de 5,76%.

Héroux Devtek (+4,92%) 

Les derniers résultats ont fait bondir le titre de Héroux-Devtek de près de 5% cette semaine. Au quatrième trimestre,  l’entreprise de Longueuil a réalisé des bénéfices ajustés par action de 0,36$, bien au-dessus des attentes des analystes qui s’établissaient en moyenne à 0,26$. Ses revenus de 158M$ ont augmenté de 40%, comparativement à la même date l’an dernier. Benoit Poirier, analyste chez Desjardins Valeurs mobilières, estime que les acquisitions de Compania Espanola de Sistemas Aeronauticos (CESA) et de l’américaine Beaver Aerospace & Defense ont grandement contribué à ces résultats. En bout de piste, l’action d’Héroux-Devtek a gagné 0,75$ sur la semaine, de 15,24$ à 15,99$, pour une hausse hebdomadaire de 4,92%.

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter / me joindre sur LinkedIn 

Dollarama (+4,00%)

La chaîne de détail Dollarama a gagné 4% cette semaine après que la banque américaine Wells Fargo eût décidé de relever sa recommandation sur le titre à « surperformance au marché ». En plus de souligner le fait que l’évaluation du titre est revenue à un niveau plus raisonnable, l’analyste soutient qu'en dépit de perspectives qui peuvent sembler cahoteuses à court terme, ses récentes difficultés paraissent surtout transitoires. Ce vote de confiance a permis au titre de la société montréalaise de gagner 1,66$, passant de 41,55$ à 43,21$.

XXXX  

LES PERDANTS 

AIMIA (-11,92%)

Le titre de la société montréalaise Aimia a culbuté de presque 12% cette semaine à la Bourse de Toronto. La vente du programme de fidélité Aeroplan à Air Canada place l’entreprise devant un chapitre particulièrement incertain de son évolution. L’analyste Adam Shine, de la Financière Banque Nationale, soutient que la direction doit encore démontrer sa capacité de poursuivre sa croissance, davantage par le biais d’acquisitions que par la vente d’autres actifs importants de la société. La valeur de son titre a reculé de 0,51$, de 4,28$ à 3,77$, pour un recul équivalent à 11,92%.

Nemaska Lithium (-8,96%)

Le titre de la minière Nemaska Lithium a de nouveau reculé de manière importante cette semaine. L’entreprise, déjà en difficulté, a semblé souffrir d’une révision à la baisse de la Financière Banque Nationale. Le 16 mai dernier, l’analyste Rupert M. Merer a réduit la valeur de son cours cible d’un an, de 0,70$ à 0,50$, devant la possibilité d’une nouvelle émission d’action pour financer une part des dépassements de coûts importants auxquels l’entreprise est confrontée. Une telle décision aurait évidemment pour effet de diluer la valeur des actions actuellement en circulation. En conséquence, l’action de la montérégienne a perdu 0,03$ en Bourse cette semaine, de 0,34$ à 0,31$, l’équivalent d’une baisse de 8,96%.

CAE (-7,72%)

Après un cycle de croissance boursière quasi-ininterrompue, le titre de la montréalaise CAE a reculé de près de 8% cette semaine. Le 17 mai, l’entreprise a rapporté des résultats du quatrième trimestre surpassant les attentes et présenté des prévisions s’appuyant sur un bon carnet de commandes. Il n’en fallait pas plus pour donner un nouvel élan à l’action de CAE, déjà dopée par les spéculations entourant une possible imposition de formation par simulateur pour les pilotes de la prochaine génération des avions 737 MAX, de Boeing. Prenant note de la performance du titre depuis le début de l'année (+46% pour CAE vs +15% pour le S&P/TSX), des analystes ont commencé à revoir à la baisse leur recommandation. Estimant le potentiel de retour sur l’investissement de plus en plus limité, Desjardins par exemple, a réduit sa recommandation d’«achat» à «conserver». Résultat, l’action de CAE a perdu 2,83$ cette semaine, de 36,67$ à 33,84$, pour un déclin totalisant de 7,72%.

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter / me joindre sur LinkedIn 

(*) La semaine boursière, telle qu’entendue dans cette chronique hebdomadaire, s’étend normalement de la clôture des marchés nord-américains du vendredi à celle du jeudi précédent la publication. On parle donc ici de la semaine contenue entre la fin de séance boursière du vendredi 17  mai et celle du jeudi 23  mai 2019.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Si l'histoire se répète... la Bourse tiendra bon

Édition du 24 Août 2019 | Dominique Beauchamp

Pendant que les investisseurs s'émeuvent du repli de 4,7 % de la Bourse américaine depuis son sommet de juillet, de ...

Bourse: un peu d'espoir, avant la grande rentrée

BLOGUE. En septembre, la Fed et la BCE donneront un autre coup de pouce monétaire à l'économie.

À la une

Près de 2M$ pour l'expansion de PhenoSwitch Bioscience

14:30 | Pascal Forget

PME DE LA SEMAINE. PhenoSwitch Bioscience, de Sherbrooke, obtient un financement de 2M$ pour accélérer son expansion.

Quel avenir pour les taux? Heure cruciale pour la Fed

12:17 | AFP

Le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, va prononcer vendredi à Jackson Hole un discours crucial.

La Fed veut garder «ses options ouvertes» sur l'évolution des taux

21/08/2019 | AFP

La Fed estime que la faible croissance mondiale et les tensions commerciales risquaient de ralentir l'économie des É-U.