À surveiller: Transat A.T., Groupe BMTC, et Bombardier

Publié le 13/12/2019 à 09:11

À surveiller: Transat A.T., Groupe BMTC, et Bombardier

Publié le 13/12/2019 à 09:11

Par Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Transat A.T., Groupe BMTC, ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Transat A.T. (TRZ, 15,96 $): Possibilité de rendement de 13 % pour une période de trois à six mois

Les résultats de Transat pour le quatrième trimestre de son année financière 2019 ont été solides, mais ce qui va retenir l’attention au cours des prochains mois, ce sera la conclusion ou non de la transaction par laquelle Transat passera sous le joug d’Air Canada.

À ce moment, Benoit Poirier, analyste chez Desjardins, demeure confiant que la transaction va se matérialiser. Quant à elle, la direction de Transat prévoit toujours que le règlement de la transaction s’effectue durant son deuxième trimestre financier 2020, soit d’ici trois à six mois. L’examen de la transaction par les autorités réglementaires, au Canada et en Europe, suit son cours comme prévu, selon la direction.

Au prix offert par Air Canada de 18 $, cela représente un gain de près de 13 % à partir du cours actuel, estime l’analyste.

Les résultats du quatrième trimestre étaient divulgués hier, et ceux-ci ont excédé les attentes. Les bénéfices par action ajustés ont atteint 0,72$, alors que l’analyste de Desjardins avait prévu 0,47 $. Le consensus des analystes pour sa part tablait sur 0,59 $.

Les revenus du trimestre ont été de 693 millions, soit une hausse de 4 % sur une base comparable à l’année dernière et un résultat supérieur à la prévision de 673 millions du consensus des analystes.

Les bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ont atteint 50,9 millions si l’on exclut un coût non récurrent de 10 millions en relation avec la transaction avec Air Canada. L’analyste de Desjardins avait prévu 40,2 millions. Enfin, la position d’encaisse s’établissait à 565 millions au 31 octobre 2019.

Les perspectives pour le trimestre en cours sont également encourageantes, selon les dires de la firme. À cette date, 56 % des sièges sont vendus, comparativement à 52 % au même moment l’année dernière.

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

À surveiller : Aecon, MTY, Ballard Power

08/07/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres Aecon, MTY et Ballard? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller : Uber, CGI et Peloton

07/07/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Uber, CGI et Peloton? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Un projet de loi américain pourrait favoriser les MCS au Québec

Le National Defense Authorization Act inclut une provision pour accroître l’autonomie des États-Unis pour ces minéraux.

Bourse: Wall Street ignore le ralentissement de l'emploi

Mis à jour à 17:12 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La montée de cas de COVID-19 a freiné la création d'emplois du secteur privé américain en juin.

Titres en action: Great-West Lifeco, Bausch Health, Teva...

Mis à jour à 17:07 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.