À surveiller: SNC-Lavalin, Gildan et Air Canada

Publié le 23/01/2020 à 07:53

À surveiller: SNC-Lavalin, Gildan et Air Canada

Publié le 23/01/2020 à 07:53

Par Dominique Beauchamp

Photo: les affaires.com

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Gildan et Air Canada? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

SNC-Lavalin (SNC, 31,76$): une embauche clé suscite de nouvelles attentes

Le recrutement d’un spécialiste des fusions et acquisitions au nouveau poste de chef de la transformation fait espérer que le redressement de l’ingénieur passera par des ventes d’actif et que le redéploiement de capital créera ensuite de la valeur.

C’est le scénario qu’entrevoit Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux, après la nomination de Louis Véronneau, le banquier d’affaires qui a piloté plusieurs ventes chez Bombardier, dont la CSeries à Airbus et une part de 30% de Bombardier Transport à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Un mois après avoir plaidé coupable à des accusations de fraude et versé une amende de 280 millions pour des paiements illégaux versés en Libye entre 2001 et 2011, l’ingénieur tente de tourner la page sur ce passé trouble.

Ses trois priorités visent à améliorer les marges de façon durable, la génération de flux de trésorerie libres et la croissance interne, indique l’analyste.

M. Poirier continue de croire que la vente du secteur des ressources permettrait à l’entreprise de débloquer des fonds qui seraient ensuite réinvestis dans les services d’ingénierie. SNC-Lavalin veut aussi réduire son empreinte au Moyen-Orient et dans le segment des ressources.

L’ingénieur promeut également deux cadres à de nouveaux postes ce qui démontre sa volonté «d’accélérer sa transformation en ingénieur-conseil».

Jonathan Wilkinson devient président du secteur des infrastructures où il veillera à la réalisation «efficace» de projets d’une valeur de 3,2 milliards de dollars, entre autres.

Pour sa part, Dale Clark devient vice-président directeur des services d’infrastructures par intérim afin de faire croître les services nord-américains à «haut rendement» tels que la construction et la gestion de projets.

Le renforcement de l’équipe de haute direction ajoute une autre raison d’acheter le titre de SNC-Lavalin pour lequel M. Poirier cible un objectif de 34$.

L’action de l’ingénieur a perdu 35% en 2019.

 

Gildan (GIL, 39,51$): une relance encore peu convaincante


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À surveiller: Air Canada, Dollarama et Québecor

31/03/2020 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d'Air Canada, Dollarama et Québecor? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les analystes tablent toujours sur une prise de contrôle de Transat A.T.

Les turbulences provoquées par la pandémie de la COVID-19 permettraient de concrétiser cette acquisition.

À la une

Bourse: Wall Street dans des montagnes russes, termine en baisse

Mis à jour il y a 10 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. « Les marchés ne sont pas tellement rationnels.»

Titres en action: EasyJet, Cineworld, Airbus...

Mis à jour à 08:43 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Abonnez-vous à vos médias locaux, exhorte la libérale Isabelle Melançon

La députée invite tous les Québécois à prendre conscience de l’hécatombe dans la presse régionale, notamment.