À surveiller: Enerplus, Dynatrace et Baytex

Publié le 22/01/2020 à 09:08

À surveiller: Enerplus, Dynatrace et Baytex

Publié le 22/01/2020 à 09:08

Par Jean Gagnon
L'équipe de direction de Dynatrace lors de l'entrée en Bourse de la société.

L'équipe de direction de Dynatrace lors de l'entrée en Bourse de la société. (Photo: Getty images)

Que faire avec les titres de Enerplus, Dynatrace et Baytex? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Enerplus (ERF, 7,96 $): la société prend les bonnes décisions pour ses actionnaires, selon l’analyste de la BMO

Le producteur de pétrole et de gaz naturel de Calgary a fait part de son budget 2020, et l’analyste de BMO Marchés de capitaux, Ray Kwan, se réjouit qu’elle réduise ses dépenses en capital et qu’elle maximise ses flux de trésorerie, compte tenu de l’environnement difficile pour le gaz naturel.

L’analyste prévoit que les flux de trésorerie atteindront plus de 100 millions en 2020, dont une partie sera utilisée au rachat d’actions lorsque la société jugera que le moment de le faire sera opportun.

Il maintient sa recommandation de «surperformance» et son cours cible de 15$. Il estime que le titre se négocie à escompte comparativement à ses concurrents, soit un multiple Valeur de l’entreprise/BAIIA de 3,3 fois versus 3,9 fois pour le groupe.

Dans les faits, Enerplus diminue son budget 2020 de 13% comparativement à l’année précédente. La grosse part du budget, soit environ 82%, sera affectée au bassin Bakken au Dakota du Nord. Seulement 5% du montant sera dirigé vers le bassin Marcellus, en Pennsylvanie, principalement à cause de la faiblesse des prix du gaz naturel.

La société prévoit que la production en 2020 atteindra entre 96 000 et 100 000 barils équivalent pétrole par jour, alors que le consensus des analystes tablait plutôt sur 104 700 barils. La croissance de la production du gaz liquéfié devrait atteindre 7%, et elle représentera 59-60% de la production totale comparativement à 54% l’année dernière, note l’analyste.

Compte tenu du budget présenté par la direction, l’analyste de la BMO estime que les flux de trésorerie libres après le versement du dividende atteindront 113 millions, alors que sa prévision antérieure se situait à 52 millions. Une partie servira au rachat d’actions, selon lui.

 

Dynatrace (DT, 26,26 $US): après 6 mois en Bourse, prête maintenant à «surperformer»


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Hypothèques: Ottawa ajuste le taux de référence de la simulation de crise

Il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

«Cela garantira que les gens ne s'engagent que dans des prêts hypothécaires adaptés à leur situation.»

Les conservateurs tentent de retarder l'étude de l'ACEUM

Il y a 7 minutes | La Presse Canadienne

Les États-Unis et le Mexique ont déjà ratifié l'accord.

Brèche de sécurité liée au système de paye Phénix

18/02/2020 | lesaffaires.com

Plusieurs milliers de fonctionnaires fédéraux ont été victimes d’une brèche de sécurité.