À surveiller: Semafo, Heroux-Devtek et Stantec

Publié le 11/11/2019 à 09:08

À surveiller: Semafo, Heroux-Devtek et Stantec

Publié le 11/11/2019 à 09:08

Par Jean Gagnon
Une mine d'or

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Semafo, Heroux-Devtek et Stantec ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Semafo (SMF, 3,16 $) : que feront les investisseurs du risque géopolitique

Le titre du producteur d’or canadien se négociait à plus de 4 $ en début de semaine dernière, mais il a terminé la séance de vendredi à 3,16 $, alors que les investisseurs réagissaient à l’attaque d’un convoi de cinq autobus transportant des travailleurs à sa mine Boungou au Burkina Faso. Les autorités du pays rapportent que 38 personnes ont perdu la vie et que 60 autres ont été blessées.

Semafo a suspendu ses opérations par respect pour les victimes, et pour s’assurer de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires pour protéger les travailleurs, ainsi que les contractants et les fournisseurs, explique Ovais Habib, analyste chez Scotia Capital. Il prévoit que la fermeture s’étendra sur 15 jours et que l’impact négatif sur la production prévue en 2019 sera d’environ 2 %.

Le site de la mine Boungou représente 57 % de la valeur nette des actifs de la société et 64 % de sa production prévue pour l’année 2019, estime l’analyste.

Alors qu’il perçoit Semafo comme une compagnie de qualité, il constate toutefois que le titre se négocie à un escompte comparativement à ses concurrents. Le titre se négocie à un ratio prix/valeur nette de l’actif (P/NAV) de 0,66 fois et à ratio prix/flux de trésorerie (P/CF) de 3,0 fois, alors que les titres de ses concurrents se négocient en moyenne à des ratios de 0,93 fois et 6,0 fois respectivement.

L’opinion positive de l’analyste en regard de Semafo repose sur la qualité de sa direction, son habilité à atteindre les objectifs, la capacité de la firme à générer des flux de trésorerie libres et ses perspectives de croissance à court et à long terme. Il signale toutefois que la situation géopolitique constitue un facteur de risque non négligeable.

Sa recommandation est « surperformance au secteur » et son cours cible est de 6,50 $.

Heroux-Devtek (HRX, 18,47 $) : le titre regagne de l’altitude

 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

À surveiller : Netflix, Nikola et Foot Locker

Que faire avec les titres de Netflix, Nikola et Foot Locket? Voici quelques recommandations d’analystes.

Rachat de Bombardier: Alstom prêt à des concessions pour convaincre Bruxelles

08:24 | AFP

Afin de laisser de la place à ses rivaux, Alstom compte proposer plusieurs mesures à la Commission européenne.

Comment surmonter subtilement le trac au travail?

BLOGUE. Fort heureusement, le trac n'est pas une fatalité. Voici 6 astuces simples et efficaces pour y remédier...