À surveiller: Nike, Fiera Capital et Biogen Inc

Publié le 25/03/2019 à 09:03

À surveiller: Nike, Fiera Capital et Biogen Inc

Publié le 25/03/2019 à 09:03

Par Jean Gagnon
Logo de Nike

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Nike, Fiera Capital et Biogen Inc ? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Nike (NKE, 82,19 $US): des ventes nord-américaines décevantes

Déçus de ses ventes en Amérique du Nord et ébranlés par une des pires journées boursières depuis le début de l’année, les investisseurs ont largué vendredi le titre du fabricant de vêtements et d’appareils de sport qui a perdu plus de 6,6 %. La journée fut pénible pour l’ensemble du marché boursier, le S&P 500 cédant près de 2 %.

L’analyste Camilo Lyon de Canaccord Genuity n’en maintient pas moins sa recommandation d’achat pour Nike et son cours cible demeure à 96 $.

Bien que les ventes de Nike en Amérique du Nord ont été décevantes n’affichant qu’une croissance de 2 %, l’analyste soutient que l’ensemble des résultats du troisième trimestre de la firme de Beaverton, Oregon, ont été solides.

Les bénéfices par action ont atteint 0,68 $, comparativement à sa prévision de 0,65 $. Les ventes ont augmenté de 7 %, quelque peu inférieures à sa prévision de 7,3 %, mais la marge bénéficiaire brute s’est accrue de 131 points de base, note l’analyse.

De l’appel-conférence à la suite de l’annonce des résultats trimestriels, l’analyste retient plusieurs points positifs. D’abord, la croissance des ventes comparables est bien répartie, autant quant à la diversité des produits que sur le plan géographique. De plus, les ventes numériques ont bondi de 36 %, note l’analyste.

Nike continue d’innover dans le secteur des chaussures de sport bas de gamme, c’est-à-dire celles dont le prix de vente est inférieur à 100 $, ce qui la positionne avantageusement devant ses concurrents, ajoute l’analyste. L’attention apportée au développement d’appareils féminins porte fruit également, note-t-il.

Les résultats du quatrième trimestre pourraient être affectés par les taux de change. Mais une fois ce facteur négatif dissipé, Nike devrait atteindre pour l’année financière 2020 une croissance des ventes de 9,3 % et une hausse des bénéfices par action de 23 %, estime l’analyste.

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

14/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/12/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.