À surveiller: Microsoft, Rogers et ExxonMobil

Publié le 20/01/2022 à 09:56

À surveiller: Microsoft, Rogers et ExxonMobil

Publié le 20/01/2022 à 09:56

Par Charles Poulin
Un kiosque de produits Microsoft

L’intention de Microsoft de mettre la main sur Activision Blizzard est un bon coup de filet, mais la somme nécessaire à la transaction risque de limiter les possibilités d’acquisitions dans un avenir rapproché, estime BMO Marchés des capitaux. (Photo: Getty Images)

Que faire avec les titres de Microsoft, Rogers Communications et ExxonMobil? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Microsoft (MSFT, 312,20 $US): bonne acquisition, mais des liquidités limitées

L’intention de Microsoft de mettre la main sur Activision Blizzard est un bon coup de filet, mais la somme nécessaire à la transaction risque de limiter les possibilités d’acquisitions dans un avenir rapproché, estime BMO Marchés des capitaux.

Le principal atout de l’achat d’Activision Blizzard est le contenu qu’obtiendra Microsoft, avance l’analyste Keith Bachman. Microsoft possède actuellement 25 millions d’utilisateurs mensuels de son Game Pass, alors qu’elle irait chercher environ 400 millions d’utilisateurs mensuels de plus avec son acquisition (120 millions avec le jeu Call of Duty, d’Activision, 25 millions de la division Blizzard et un autre 250 millions gracieuseté du jeu Candy Crush Saga de King). Plus important encore, souligne l’analyste, Microsoft aura une présence beaucoup plus significative dans l’industrie des jeux sur appareils mobiles.

BMO Marchés des capitaux ajoute que Microsoft a un excellent bilan en matière d’intégration de ses acquisitions au cours des dernières années et juge qu’elle pourra améliorer la perception et l’élimination des problèmes de gestion des ressources humaines qui ont tourmenté Activision Blizzard au cours des derniers mois.

La proposition de Microsoft est d’acheter les actions d’Activision Blizzard à 95 $US l’action, soit un montant total de 68,7 G$US, payé comptant. Ce prix d’acquisition représente environ huit fois la valeur des revenus de 2022 et environ sept fois ceux anticipés pour 2023. BMO Marchés des capitaux estime ainsi qu’il s’agit d’une acquisition significative du côté du contenu de jeux à un prix relativement raisonnable.

Par contre, cette transaction réduira le solde de trésorerie net de Microsoft de 83,7 G$US à seulement 14 G$US. BMO Marchés des capitaux croit que cela laissera moins de latitude pour de futures acquisitions, par exemple celle de Dynamics, du moins dans un laps de temps rapproché. L’institution financière rappelle également qu’en raison du climat politique entourant les entreprises technologiques à Washington, cette acquisition risque d’être sous la loupe.

BMO Marchés des capitaux maintient sa prévision de surperformance et un cours cible à 360 $US.

 

 

Rogers Communications (RCI-B.TO, 62,92 $): résultats mitigés au quatrième trimestre

Sur le même sujet

Titres en action: TC Énergie, Imperial, Magna, Volkswagen, TFI, Suncor, Rogers, ...

Mis à jour le 29/04/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les géants du pétrole renouent avec les bénéfices… et les critiques

11/02/2022 | AFP

Paris — Les «super majors» pétrolières ont enregistré des ...

À la une

Soulignez-vous équitablement les bons coups de vos employés?

RHÉVEIL-MATIN. La moindre apparence de traitement inéquitable suffit pour créer un sentiment d’exclusion chez certains.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 6 minutes | Refinitiv

Acquisition pour Brookfield, inflation canadienne et américaine, Rio Tinto et Turquoise Hill, bénéfice de Canada Goose.

Identité numérique: passage obligé par la plateforme «prime aux bogues»

En entrevue avec Les Affaires, Éric Caire a abordé certaines craintes liées à l'identité numérique dont la surveillance.