À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

Publié le 21/09/2019 à 09:34

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

Publié le 21/09/2019 à 09:34

Par lesaffaires.com
Un casque de construction sur lequel est mis le logo de WSP

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de FedEx, de WSP Global et d'Air Canada? (Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

FedEx (FDX, 148,78 $US): la direction abaisse ses prévisions de bénéfices de 18%. Est-ce la dernière coupure ?

Un environnement macro-économique plus faible et les guerres de tarifs forcent maintenant la direction de FedEx à couper de 18% ses prévisions de bénéfices pour son année financière 2020. La réaction sur les marchés a été immédiate, le titre chutant de près de 13% durant le séance d’hier. Pour Allison Landry, analyste chez Credit Suisse, la chute du cours de l’action ne fut pas une surprise.

Certes, les résultats ont été décevants au cours des derniers trimestres, rendant de plus en plus difficile la tâche de se porter à la défense de l'entreprise. Mais l’analyste constate que la firme s’est laissée cette fois-ci un peu de marge de manoeuvre en fixant une fourchette plus large pour sa prévision de bénéfices par action, soit entre 11$US et 13$US.

Si l’on exclut l’éventualité d’une récession, on peut maintenant raisonnablement croire que les prochains résultats risquent peu de ne pas se situer à l’intérieur de la fourchette prévue par la société. Ainsi, cette coupure importante de la prévision de bénéfices de l'entreprise pourrait bien être la dernière et une ré-accélération de la croissance des bénéfices durant l’année financière 2021 devient maintenant possible, croit l’analyste.

À long terme, FedEx est bien positionnée stratégiquement, autant grâce à sa base d’actifs que sous l’angle des services offerts, pour profiter du marché domestique, pense l’analyste de Credit Suisse, car FedEx s’aligne bien entre autres avec les grands détaillants qui cherchent des moyens de concurrencer Amazon.

Malgré la coupure importante des prévisions de bénéfices et les risques reliés au commerce mondial, la direction de FedEx maintient son budget de dépenses en capital à 5,9 milliards $US pour son année financière 2020. La modernisation de sa flotte d’avions, ainsi que l’expansion et l’automatisation de ses centres Express demeurent des priorités, chacune étant un élément important de l’amélioration de l’efficacité à long terme.

La recommandation de l’analyste de Credit Suisse demeure «surperformance», mais son cours cible passe de 175$US à 168$US.

Groupe WSP Global (WSP, 78,01$): l’ingénieur-conseil mérite encore mieux

Sur le même sujet

À la une

Google Stadia: créer le jeu vidéo de demain, aujourd’hui (et à Montréal!)

Il y a 7 minutes | Alain McKenna

BLOGUE. «On ne crée pas un studio ni une telle plateforme pour tout abandonner dans deux ans.»

Titres en action: Boeing, Google, Fiat Chrysler...

Il y a 11 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

ACEUM: Inquiet pour l'aluminium, Legault appuie tout de même l'entente

Il y a 21 minutes | La Presse Canadienne

«Ça me déçoit de voir qu'on a réussi à faire un gain avec l'acier, mais pas avec l'aluminium.»