À surveiller: Exfo, Stornoway et BRP

Publié le 12/10/2018 à 09:15

À surveiller: Exfo, Stornoway et BRP

Publié le 12/10/2018 à 09:15

Par François Pouliot
BRP (DOO, 55$): l'acquisition d'Alumacraft pourrait être moins payante que prévu


BMO Marchés des capitaux renouvelle une recommandation "surperformance".


Gerrick Johnson dit craindre que l'acquisition en juin d'Alumacraft, un fabricant de bateau de pêche en aluminium, ne soit moins payante que ce qui était anticipé.


L'analyste indique que la décision par Mercury (Brunswick) et Yamaha de terminer leurs ententes de fournisseurs d'Alumacraft, de même que la volonté de BRP de voir les bateaux obligatoirement vendus avec des moteurs Evinrude, ne fait pas le bonheur de plusieurs concessionnaires.


Il précise que, selon un sondage, 20% des concessionnaires planifient ne plus offrir Alumacraft en raison des moteurs. Certains sont allergiques aux moteurs à deux temps, d'autres n'ont pas les employés qualifiés pour des moteurs hors bord Evinrude.


M. Johnson estime que si les 275 concessionnaires d'Alumacraft réagissent de la même façon que les concessionnaires sondés, les synergies de ventes que l'on voyait dans l'acquisition risquent de ne pas être atteintes.


Cela dit, la cible est maintenue à 76$.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les patrons de BRP ont reçu près de 21 M $ en 2018

23/04/2019 | Julien Arsenault, PC

Laurent Beaudoin cessera de présider le conseil d’administration du constructeur de véhicules récréatifs.

À surveiller: Saputo, BRP et Great-West

Que faire avec les titres de Saputo, BRP et Great-West?

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.