À surveiller: BCE, Saputo et Cenovus

Publié le 02/06/2020 à 08:13

À surveiller: BCE, Saputo et Cenovus

Publié le 02/06/2020 à 08:13

Par Dominique Beauchamp

Photo: Romeo Mocafico

Que faire avec les titres de BCE, Saputo et Cenovus? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

BCE (BCE, 57,11$): une bonne vente au bon prix

C’est au tour de Bell Canada de vendre 25 centres de données dans huit villes au Canada pour un peu plus d’un milliard de dollars comptant à la Californienne Equinix.

«Nous attendions cette transaction depuis longtemps étant donné les autres ventes dans l’industrie en raison de la concurrence vive de la part des géants de l’infonuagique», explique Maher Yaghi, de Desjardins Marché des capitaux. Shaw et Cogeco au Canada ainsi que Verizon et AT&T avaient déjà vendu leurs centres de données.

Même si BCE n’a pas besoin de fonds, elle obtient un bon prix pour cet actif, note l’analyste. L’entreprise pourra déployer son capital dans ses priorités stratégiques telles que les enchères sans-fil dans la bande 3500 MHz à la mi-décembre et les infrastructures 5G.

Bell Canada continuera de posséder et d’exploiter cinq centres de données dans ses propres installations dont elle a besoin pour offrir le service informatique en périphérie de réseau 5G.

Bell Canada obtient un bon prix puisque le prix payé de 12,5 fois le bénéfice d’exploitation est supérieur au multiple de 7 à 8 fois qui était attribuée aux centres à l’intérieur du service filaire BCE, note l’analyste.

Les actifs vendus procuraient à BCE des revenus de 170 millions de dollars et un bénéfice d’exploitation de 95 M$, soit moins d’un pour cent de ses résultats consolidés.

En fonction du prix payé, la vente ajoute 0,50$ à la valeur de BCE et réduit son ratio d’endettement de 0,1 à 2,8 fois,estime l’analyste.

L’analyste recommande encore de conserver le titre pour lequel il a un cours-cible de 62$.

Saputo (SAP, 32,96$): des signes de reprise, mais la visibilité reste limitée

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

La BCE décide le statu quo monétaire face à la COVID-19

10/09/2020 | AFP

Les marchés financiers devraient «se focaliser sur la rhétorique» de la Française concernant l'euro.

À surveiller: Osisko, BCE et Apple

06/08/2020 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Redevances aurifères Osisko, BCE et Apple? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.