À surveiller: Alithya, Mdf Commerce et BlackBerry

Publié le 15/02/2024 à 11:13

À surveiller: Alithya, Mdf Commerce et BlackBerry

Publié le 15/02/2024 à 11:13

Par lesaffaires.com

Mdf commerce (MDF : 3,66 $) : les marchés restent sur leur faim

Malgré une bonne performance de ses services en technologie d’approvisionnement, mdf commerce a terminé son troisième trimestre de l’exercice financier 2024 en deçà des attentes des analystes.

Le fournisseur québécois de plateformes électroniques a présenté des revenus de 30,2 millions de dollars (M$), une baisse de 4,6% par rapport à la même période l’année dernière, alors que ces derniers se chiffraient à 31,7 M$. C’est 800 000 dollars de moins de ce à quoi les marchés s’attendaient.

À 2,5 M$, le bénéfice avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIA) est lui aussi sous les espérances des marchés, qui prévoyaient plutôt un chiffre de 3,4 M$. De son côté, l’analyste Richard Tse, de la Financière Banque Nationale, planifiait un résultat de 2,9 M$. Par contre, lors de l’annonce de ses résultats mardi, la direction de mdf a tenu à souligner que le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) du troisième trimestre était supérieur de 1,6 M$ à celui de la même période un an plus tôt.

Mdf a enregistré une perte nette de 4,2 M$, loin du profit de 15,1 M$ pour le troisième trimestre de 2023. Ce résultat, est-il important de mentionner, incluait «un gain sur cession» de 22,9 M$ à la suite de la vente de sa filiale InterTrade.

«Malgré les récents efforts de réduction de ses coûts, la profitabilité de mdf n’a pas répondu aux attentes, dit l’analyste de la Financière Banque Nationale. En raison notamment de leviers négatifs dans ses opérations, de coûts plus importants que prévu dans l’hébergement sur le web et des salaires plus élevés.»

À elles seules, les plateformes d’approvisionnement électronique de mdf ont contribué pour 69% des revenus de l’entreprise québécoise. Cela représente une hausse de 4,5%. Cependant, les plateformes de commerce électronique et de commerce unifié ont perdu 1,8% et 19,4% de leurs chiffres d’affaires.

«Alors que la direction de mdf entreprend la consolidation de ses plateformes d’approvisionnement électronique vers sa nouvelle plateforme Bidnet Direct, elle a noté des niveaux plus élevés de départs de clients. Mais dans une perspective à long terme, nous pensons que cette consolidation est positive pour construire de nouveaux leviers opérationnels», écrit Richard Tse.

Ce dernier soutient que le prix actuel de l’action de mdf commerce est justement évalué, réitérant sa recommandation de «performance égale au secteur», tout en réduisant son cours cible sur un an, qui passe de 4,50 $ à 4 $.

 

Dominique Talbot

 

Blackberry (BB, 3,70$): des délais d’exécution

 

Sur le même sujet

Shopify: entre l'ombre et la lumière

17/05/2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. La veille de l’annonce des résultats du 1er trimestre 2024, le titre se négociait à 75$US.

À surveiller: BRP, Constellation software et Google

16/05/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de BRP, Constellation software et Google? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.