Les misères des villes et la dictature de l'impôt foncier


Édition du 13 Septembre 2014

La situation financière des municipalités québécoises est précaire.
On s'en doutait, mais une série de billets que publie l'Association des économistes québécois (ASDEQ) depuis le début de septembre en présente à la fois ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Impôt d'un défunt: connaissez-vous les dates importantes

05/04/2019 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. Ce ne sont pas les même règles qu'avec les contribuables toujours vivants.

Un rapport d'impôt unique permettrait de sauver 425M$, dit l'IRAI

Selon un sondage commandé à la firme Léger, 65% des Québécois seraient favorables à cette pratique.

À la une

Première: des étudiants de McGill deviennent investisseurs d'impact

BLOGUE. Le Montreal Social Value Fund permettra à des étudiants d'expérimenter l'investissement d'Impact local.

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Le PDG d'Aldo veut prouver qu'il n'est pas que «le fils du patron»

14:09 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Je veux prouver que je suis vraiment digne de ce poste; je ne veux laisser aucun doute.»