Qu'est-ce qui amène vos employés à faire du présentéisme?

Publié le 05/03/2015 à 06:09

Qu'est-ce qui amène vos employés à faire du présentéisme?

Publié le 05/03/2015 à 06:09

Quand on fait du présentéisme, on est là sans être là... Photo: Unfinished Business

Le présentéisme. Vous savez, cette fâcheuse manie qu’ont certains à aller au travail contre vents et marées, alors même qu’ils ont le nez qui coule, les joues en feu et le crâne sur le point d’imploser. Oui, ceux-là qui se contrefichent de contaminer leurs collègues, l’important étant, à leurs yeux, de montrer au boss que ce n’est pas «un petit microbe» qui va les empêcher de travailler, ou plutôt devrais-je dire, les empêcher de faire voir à tous qu’ils sont «indispensables» à l’équipe. Pas vrai ?

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Le présentéisme, donc, est un véritable fléau moderne. Nettement plus dévastateur que l’absentéisme, puisque l’absent, lui au moins, a la sagesse de se reposer chez lui pour vite guérir, ce que ne fait nullement le présent qui n’est qu’à 50% de ses capacités. Et puisque nombre de managers, soyons honnêtes, rechignent à considérer sa toxicité à sa juste valeur, étant eux-mêmes fort souvent sujets à venir au travail en dépit de la petite voix qui leur martèle : «Tu ferais mieux de rester au lit aujourd’hui, gros nigaud !». (Je vois que des visages de bosses vous viennent en tête, comme à moi, n’est-ce pas ?)

La question saute aux yeux : comment lutter efficacement contre un tel fléau, si personne ne le reconnaît comme tel ? La bonne nouvelle du jour, c’est que j’ai mis la main sur une étude on ne peut plus pertinente à ce sujet, intitulée Some characteristics of employees as risk factors for presenteeism. Celle-ci est le fruit du travail de : Petra Mlakar, directrice, finances, de l’Institut de protection du patrimoine culturel de la Slovénie à Ljubljana ; et Janez Stare, professeur de médecine à l’Université de Ljubljana (Slovénie). Et elle montre qu’il y a bel et bien moyen d’atténuer le risque qu’un employé fasse du présentéisme.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...