Startup Weekend Montréal: 54 heures chrono pour se lancer en affaires

Publié le 30/01/2012 à 13:17, mis à jour le 21/02/2012 à 10:30

Startup Weekend Montréal: 54 heures chrono pour se lancer en affaires

Publié le 30/01/2012 à 13:17, mis à jour le 21/02/2012 à 10:30

[Photo : http://montreal.startupweekend.org]

BLOGUE. Quelque 125 aspirants entrepreneurs se réuniront aux HEC Montréal du 3 au 5 février 2012 dans le cadre de la première édition de Startup Weekend Montréal. L’événement, dont le concept est né à Seattle en 2007, aurait depuis fait ses preuves dans quelque 100 villes à travers le monde. En mettant au défi ses participants de mettre sur pied un projet d’affaires à caractère techno en 54 heures, l’événement permettrait à des entrepreneurs qui s’ignorent de se découvrir. Quelque 30% des projets seraient d’ailleurs encore en vie six mois après l’événement.

ME SUIVRE SUR TWITTER : julienbrault

L’événement sera inauguré vendredi soir par des allocutions du PDG de Beyond The Rack Yona Shtern et de François Gilbert d’Anges-Québec. Par la suite, les équipes d’aspirants entrepreneurs présenteront leurs idées à un jury, qui retiendra entre 15 et 18 projets. Les participants dont le projet sera rejeté pourront alors se joindre à une autre équipe. Les équipes ainsi formées auront le reste de la fin de semaine pour développer leurs projets, avec l’appui bénévole de professionnels issus de tous les domaines. Dimanche soir, chaque équipe présentera son travail à un jury, qui choisira un projet gagnant.

Avant d’être un concours entrepreneurial, l’événement est toutefois un une fin de semaine permettant à ceux qui songent à se lancer en affaires de réseauter. Selon les statistiques compilées par Startup Weekend, quelque 93 % des participants resteraient en contact entre eux. De plus, ces derniers auront la chance de rencontrer des entrepreneurs établis, des spécialistes de tout acabit et des investisseurs en capital de risque durant la fin de semaine.

Contrairement aux programmes d’accélérateurs d’entreprise comme FounderFuel, il n’y a aucun critère de sélection pour participer à Startup Weekend. Toutes les inscriptions sont acceptées, selon la règle du «premier arrivé, premier servi». Malheureusement pour ceux que l’exercice aurait intéressés, la première édition du Startup Weekend Montréal affiche complet. Toutefois, ce n’est que partie remise, puisque l’événement montréalais pourrait revenir chaque année, voire tous les six mois, si sa première édition s’avère un succès. Pour les intéressés, je publierai un bref compte rendu de l’événement sur ce blogue lundi prochain.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Le système fédéral de crédits compensatoires pour les GES est lancé

Selon les militants écologistes, tout cela n’est qu’un moyen de permettre aux industries de continuer de polluer.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.