La start-up de la semaine : InstaMobile

Publié le 04/04/2012 à 13:34, mis à jour le 09/04/2012 à 14:23

La start-up de la semaine : InstaMobile

Publié le 04/04/2012 à 13:34, mis à jour le 09/04/2012 à 14:23

[Photo : courtoisie]

BLOGUE. Fondé en novembre 2011 par Émile Girard, InstaMobile offre des outils permettant aux entreprises d’offrir une version mobile de leur site Web. Lancée sans faire appel à aucun financement, l’entreprise ferait déjà ses frais et supporterait une quarantaine de sites Web mobiles.

Malgré tout, ce succès n’a rien d’instantané. Émile Girard a travaillé plus d’un an le soir et la fin de semaine au développement d’InstaMobile avant de quitter son emploi pour s’y consacrer à temps plein. De plus, ce dernier n’en est pas à ses premières armes dans le monde des affaires sur le Web. Avant de fonder InstaMobile, il avait notamment lancé les sites HumourQuebec.com et Fanatique.ca, qu’il a vendu à Branchez-Vous en 2008. C’est d’ailleurs grâce à cette transaction qu’Émile Girard n’a pas eu besoin de se tourner vers des investisseurs pour lancer son plus récent projet.

Concrètement, InstaMobile s’articule autour de deux produits complémentaires. Le premier consiste en un système de gestion de contenu (tel que WordPress pour les blogues) permettant de créer et de gérer un site Web mobile de manière simple. Les sites Web ainsi créés peuvent être liés via une interface de programmation au site Web principal du client, de manière à ce que ce dernier ne soit pas obligé de faire les mises à jour de son site en double.

Les sites Web mobiles ainsi créés sont hébergés par InstaMobile, qui utilise pour ce faire des serveurs d’iWeb. Cette approche permet notamment à InstaMobile de mettre à jour sa plateforme sans que ses clients n’aient quoi que ce soit à faire : « Le trafic mobile évolue très rapidement et c’était le seul moyen de m’assurer que les sites mobiles de mes clients s’affichent correctement sur les nouveaux téléphones », explique Émile Girard.

Le second produit d’InstaMobile est moins facile à décrire, mais ce qu’il fait derrière les rideaux est indispensable. Il s’agit d’une solution technologique servant les données des sites mobiles de manière à ce que chaque téléphone puisse les afficher de manière optimale. Par exemple, sa solution servira une version plus légère d’un site mobile à un vieux Nokia qu’à un iPhone 4S ou à un Galaxy Nexus.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Travail des jeunes: Boulet veut «la législation la plus moderne»

Le ministre a rappelé qu’il existe des règles et des normes touchant le travail des jeunes.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.