L'avenir de Facebook passe par les téléphones mobiles

Publié le 28/05/2012 à 14:18, mis à jour le 30/05/2012 à 10:24

L'avenir de Facebook passe par les téléphones mobiles

Publié le 28/05/2012 à 14:18, mis à jour le 30/05/2012 à 10:24

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE. Facebook n’a pas l’intention de céder sa place à Google en matière de mobilité. Alors que l'entrée en bourse controversée du réseau social défraie les manchettes, Mark Zuckerberg semble davantage préoccupé par la conception de son éventuel téléphone mobile.

Selon un article du New York Times, l’entreprise aurait débauché quelque six employés d’Apple pour concevoir son propre téléphone cellulaire. Le projet, qui n’est pas nouveau chez Facebook, lui permettrait de diminuer sa vulnérabilité face à Google, qui vient de conclure l’acquisition de Motorola.

Facebook a 900 millions d’utilisateurs, dont près de la moitié accèdent chaque mois au site par l’entremise d'un téléphone mobile. Qui plus est, si Facebook veut continuer à agrandir sa base d’utilisateurs, il devra se tourner vers les pays en voie de développement, où les téléphones mobiles sont les principaux points d’accès à Internet.

Une autre rumeur, celle-là rapportée par le blogue Pocket-Lint, veut que Facebook ait l’intention de faire l’acquisition du navigateur Opera. Le navigateur d’Opera Software a des parts de marché qui n’ont rien à voir avec celles de Firefox de la fondation Mozilla ou de Chrome de Google, mais a l’avantage de se décliner en une version mobile réputée pour son efficacité.

La version mobile d’Opera, Opera Mini, permet aux utilisateurs mobiles de limiter leur consommation de bande passante. Le navigateur permet aussi à de vieux téléphones de naviguer sur le Web avec une certaine fluidité. C’est notamment la raison pour laquelle Opera Mini a été retenu par l’opérateur malaisien Digi et Wikipédia pour permettre aux clients du premier de consulter l’encyclopédie en ligne sans devoir payer de frais de donnés.

Il reste de nombreux morceaux de casse-tête à assembler pour comprendre la stratégie mobile de Facebook. Toutefois, avouons qu’un téléphone à bas prix, avec un accès illimité à Facebook, pourrait être attrayant pour de nombreux consommateurs.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Vaut-il mieux un manager contrôlant ou bienveillant?

10/10/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La question est de savoir jusqu'où peut aller l'empowerment des employés...