Monster mise sur son propre réseau professionnel... sur Facebook

Publié le 25/05/2012 à 14:03, mis à jour le 28/05/2012 à 14:23

Monster mise sur son propre réseau professionnel... sur Facebook

Publié le 25/05/2012 à 14:03, mis à jour le 28/05/2012 à 14:23

[Photo : capture d'écran]

BLOGUE. Depuis le 22 mai, le géant des offres d’emploi Monster intègre son service social BeKnown à son site Internet principal. Comme l’application en forte croissance BranchOut, BeKnown prend la forme d’une application Facebook de réseautage professionnel.

Elle se démarque toutefois de cette dernière en intégrant les offres d’emplois de Monster et en permettant aux entreprises de personnaliser leur profil d’entreprise à leur guise. Les utilisateurs, quant à eux, verront leur profil bâti sur BeKnown être consultable par les employeurs sur Monster.

L’application Facebook est disponible dans 34 pays, contre 15 ans le cas de BranchOut, mais son nombre d’utilisateurs mensuels se limite à 200 000, contre 10 millions dans le cas de BranchOut. Le réseau LinkedIn, avec ses 161 millions d’utilisateurs, a encore une bonne longueur d’avance, mais les 900 millions d’utilisateurs de Facebook constituent néanmoins un bassin prometteur pour ces applications.

En ajoutant un bouton permettant de se connecter à BeKnown ou à Facebook sur Monster.com, l’entreprise accélérera la croissance de son application sociale. De plus, le site d’offres d’emploi affiche les liens existant entre un candidat et l’offre d’emploi qu’il consulte, en utilisant les données tirées de son cercle social.

Malheureusement, bien que j’aie installé l’application Facebook, je n’ai pas pu observer personnellement cette dernière fonctionnalité, puisque l’application n’a pas réussi à me suggérer ne serait-ce qu’un contact professionnel. Sur BranchOut, que j’ai à peine fréquenté, pas moins de 45 de mes contacts ont un profil.

En ce moment, au Québec, BeKnown a si peu d’utilisateurs que le service revête peu d’intérêt pour quelqu’un ne souhaitant que réseauter. À ces utilisateurs, LinkedIn, BranchOut et Twitter ont beaucoup plus à offrir. Ceux qui sont en recherche d’emploi, par contre, pourraient sans doute en tirer quelque chose, ne serait-ce que la possibilité d’accéder à l’importante banque d’offres d’emplois de Monster sans devoir quitter Facebook.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Boostez votre productivité grâce à ces 3 trucs d'Elon Musk!

16/09/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le PDG de SpaceX et Tesla a concocté des astuces spéciales pour être hyper efficace au travail.