Le Québec peut-il continuer de produire de l'aluminium?

Publié le 24/10/2019 à 07:00

Le Québec peut-il continuer de produire de l'aluminium?

Publié le 24/10/2019 à 07:00

Le bâtiment de Rio Tinto à Montréal

(Photo: 123RF)

BALADO GÉOPOLITIQUE. La suspension de deux grands projets de Rio Tinto au Québec a de quoi inquiéter, alors que les producteurs d’aluminium pâtissent de conditions de marché très difficiles. La demande chute, l’offre augmente et les prix dégringolent. L’industrie québécoise doit révolutionner ses façons de faire, à commencer par prendre le virage 4.0, car le statu quo la mène droit dans un mur.

Découvrez mon nouveau livre Zoom sur le monde : 10 clés géopolitiques pour comprendre la Chine de Xi Jinping.


Pour aller plus en profondeur, lisez mon analyse géopolitique à ce sujet.

 

À propos de ce blogue

Dans son analyse hebdomadaire Zoom sur le monde, François Normand traite des enjeux géopolitiques qui sont trop souvent sous-estimés par les investisseurs et les exportateurs. Journaliste au journal Les Affaires depuis 2000 (il était au Devoir auparavant), François est spécialisé en commerce international, en entrepreneuriat, en énergie & ressources naturelles, de même qu'en analyse géopolitique. François est historien de formation, en plus de détenir un certificat en journalisme de l’Université Laval. Il a réussi le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada (CCVM) de l’Institut canadien des valeurs mobilières et il a fait des études de 2e cycle en gestion des risques financiers à l’Université de Sherbrooke durant 15 mois. Actuellement, il est inscrit au MBA à temps partiel à l'Université de Sherbrooke. Depuis une vingtaine d’années, François a réalisé plusieurs stages de formation à l’étranger: stage à l’École supérieure de journalisme de Lille, en France (1996); stage auprès des institutions de l'Union européenne, à Bruxelles (2002); stage auprès des institutions de Hong Kong (2008); participation à l'International Visitor Leadership Program du State Department, aux États-Unis (2009). En 2007, il a remporté le 2e prix d'excellence Caisse de dépôt et placement du Québec - Merrill Lynch en journalisme économique et financier pour sa série « Exporter aux États-Unis ».

François Normand

Sur le même sujet

Washington n'imposera pas de taxes douanières sur l'acier et l'aluminium argentins

27/01/2020 | AFP

«Le Brésil et l'Argentine ont dévalué leur monnaie, ce qui n'est pas bon pour nos agriculteurs.»

Métaux critiques: Ottawa et Washington finalisent leur plan d'action

09/01/2020 | François Normand

Ils veulent réduire leur dépendance aux importations de métaux critiques, à commencer par celles de la Chine.