Nationale: les futurs gains seront plus difficiles à arracher


Édition du 09 Septembre 2020

ANALYSE. La Banque Nationale (NA, 71,50 $) n'est plus le mouton noir des plus grandes banques canadiennes depuis un petit moment. Dans le passé, on lui a reproché sa portée trop régionale ou encore l'influence disproportionnée des activités volatiles des marchés ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: BCE, Banque Nationale et Dye & Durham

Que faire avec les titres de BCE, Banque Nationale et Dye & Durham? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Western Copper and Gold, Vivendi et Ryanair

Mis à jour le 31/05/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.

Warren Buffett démissionne de la fondation Bill et Melinda Gates

23/06/2021 | AFP

Warren Buffett a annoncé mercredi qu'il abandonnait toute fonction au sein de la fondation Bill et Melinda Gates.

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.