Mettre 1 300 milliards de dollars au travail

Publié le 10/07/2011 à 14:59, mis à jour le 10/07/2011 à 15:00

Mettre 1 300 milliards de dollars au travail

Publié le 10/07/2011 à 14:59, mis à jour le 10/07/2011 à 15:00

Les entreprises américaines ont besoin d’un incitatif économique pour rapatrier  les milliards de dollars de leur coussin financier de 1 300 milliards de dollars américains qui se trouvent à l’étranger, où elles vendent leurs produits et services, fait valoir Pierre Lapointe, de Brockhouse Cooper.

Les entreprises du S&P 500 ont accru leurs liquidités de 61 %, à 1 300 milliards de dollars, depuis quatre ans.

Apple a 12 milliards de dollars à l'étranger, Google 17 milliards et  and Microsoft 29 milliards, selon le New York TImes.

Plusieurs d’entre elles font pression sur le gouvernement Obama pour un congé d’impôts qui diminuerait le taux d’imposition de ces bénéfices rapatriés de 35 % à 5,25 %.

« Un tel congé aurait peu d’effet à long terme sur la situation fiscale du gouvernement, mais à court terme il stimulerait beaucoup l’économie », écrit M. Lapointe.

En 2004, un congé d’impôt similaire avait incité 800 entreprises à rapatrier 312 milliards de dollars américains.

Que les entreprises utilisent l’argent qui dort pour verser de meilleurs dividendes, racheter leurs actions ou prendre de l’expansion, le fait de mettre ces sommes au travail sera rentable pour les actionnaires, ajoute M. Lapointe.

«  Ce n’est qu’une question de temps avant que ces liquidités soient investies de façon productive au travail  », conclut-il.

 

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Économie , Bourse

Blogues similaires

Bombardier et Groupe MTY de retour au sein du S&P/TSX, est-ce si positif?

17/09/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Bombardier et MTY feront un retour dans l'indice phare de la Bourse de Toronto, le S&P/TSX, le 20 septembre.

Que faire avec un titre qui s'est fortement apprécié?

17/09/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Le risque de «couper les fleurs et arroser les mauvaises herbes» est bien présent en Bourse.

Verizon, le nouveau défi de Manon Brouillette

Édition du 16 Juin 2021 | StĂ©phane Rolland

ANALYSE. La notoriété a une dimension régionale. La nomination de Manon Brouillette à la ...