La psychose et le virus passeront


Édition du 11 Mars 2020

ANALYSE. Encore une fois, les soubresauts de la Bourse montrent, de manière éloquente, la futilité des prévisions et le danger de réagir aux chocs. Heureusement, l'investisseur moyen n'a pas à se mesurer aux indices à court terme. En plein brouillard, mieux ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La COVID-19 n’épargne pas Dollarama, mais c’est temporaire

Il faut se projeter en 2022 pour entrevoir un nouvel élan plus durable pour le titre en Bourse.

Bourse: Wall Street démarre le deuxième trimestre en baisse de plus de 4%

Mis à jour le 01/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a perdu plus de 4% en ce début de deuxième trimestre.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, entraînée par le pétrole

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les prix des barils de pétrole qui ont enregistré la plus forte hausse de leur histoire.

Titres en action: Ford, Softbank, Boeing, Lufthansa

Mis à jour à 11:59 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Trump enflamme les cours du pétrole en annonçant des coupes

11:26 | AFP

Donald Trump a dit s'attendre à une réduction «d'environ 10 millions de barils» par jour.