Pharmaprix: du papier hygiénique Life et de petites pilules pour le coeur Life.

Publié le 12/02/2010 à 11:48

Pharmaprix: du papier hygiénique Life et de petites pilules pour le coeur Life.

Publié le 12/02/2010 à 11:48

On a l’habitude du lobby des pharmas contre l’industrie du médicament générique. Les arguments sont connus : acheter un médicament générique tue le secteur de la recherche. Les fabricants de produits génériques n’investissent pas en R-D, ils ne font que copier la formule une fois le brevet expiré. Les pharmas se tapent tout le travail…

Et bien voilà qu’un peu d’action risque de se produire dans ce secteur Oh! combien prévisible. Le Globe & Mail nous apprend que les prochains affrontements se feront non pas entre les pharmas et les génériques mais plutôt entre les détaillants (Pharmaprix, Jean Coutu) et les génériques.

C’est que nos gouvernements sont tellement à court d’argent que les arguments philosophiques des pharmas tiennent de moins en moins la route. C’est la vie… Les génériques ont donc la cote car ils permettent de contrôler les coûts de la santé. Pour le gouvernement, les entreprises et pour la population. Sans compter que les Canadiens sont de plus en plus portés vers les marques maison.

Les pharmaciens font donc beaucoup beaucoup d’argent avec la vente de médicaments génériques.

Mais ils en font surtout grâce aux généreuses commissions que leur paient ces fabricants pour qu’ils fassent une place de choix à leurs produits sur leurs tablettes.

Le gouvernement canadien a décidé de s’en mêler. Il s’apprête à réduire la taille permise pour ces commissions. Ce que le Québec a déjà fait il y a quelques années.

Pas fous, les détaillants en pharmacie ont trouvé la solution : produire eux-mêmes des médicaments génériques.

Jean Coutu s’y est mis depuis 2007 alors qu’il a fait l’acquisition de Pro-Doc, qui fabrique 275 médicaments génériques.

C’est maintenant au tour de Shoppers (Pharmarpix au Québec) de faire de même.

Ainsi donc, vous pourrez bientôt acheter votre papier de toilette Life ainsi que vos pilules pour le cœur Life!

J’ai bien hâte de voir la riposte des fabricants de produits génériques, eux qui ont l’habitude de faire figure de sauveurs face aux pharmas. Leurs lobbysistes vont devoir plancher sur une nouvelle stratégie de communication.

 En ce vendredi, je vous propose deux lectures :

-un excellent texte de Wired sur Haïti et ce que l’on pourrait qualifier de « bulle d’aide » c’est-à-dire cette croissance économique temporaire créée par la présence de tous ces organismes d’aide qui génèrent une demande pour de la main-d’œuvre et des services. Que restera-t-il de cette animation après?

-un texte de Les Échos nous informe de la décision étonnante du groupe français EDF qui propose une augmentation salariale de 4,4% à ses employés. Du jamais-vu qui fait jaser.

bon vendredi!

Suivez-moi sur  Twitter: diane_berard

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Employeurs, agissez! Le moral de vos employés est à terre

07/07/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Cela fait maintenant un trimestre entier que la santé mentale des employés est gravement affectée par la crise.