Bernard Mooney : Comme Buffett, dites merci Oncle Sam!

Publié le 17/11/2010 à 09:13, mis à jour le 17/11/2010 à 11:04

Bernard Mooney : Comme Buffett, dites merci Oncle Sam!

Publié le 17/11/2010 à 09:13, mis à jour le 17/11/2010 à 11:04

Blogue. Aujourd’hui, dans le New York Times, Warren Buffett signe un éditorial dans lequel il remercie le gouvernement américain pour son intervention dans la crise d’il y a deux ans.

« Une force économique destructrice comme on n’avait jamais vu en plusieurs generations avait été libérée. Une seule contreforce était disponible et c’était vous Oncle Sam », écrit M. Buffett avec tant de justesse et de précision.

« Eh bien, Oncle Sam vous avez livré la marchandise….dans l’ensemble vos gestes ont été remarquablement efficaces. »

Il nomme par la suite des individus qui dans la crise ont répondu à l’appel, des gens comme Ben Bernanke, Hank Paulson et même George W, Bush.

Je ne veux pas faire de psychodrame, mais dans un certain sens, c’est toute la planète qui devrait dire merci. Froidement, il faut admettre que l’économie mondiale était au bord de la catastrophe il y a deux ans. Sans l’intervention musclée des autorités américaines, une dépression aurait ravagé la planète toute entière en commençant par la Chine et tous les pays émergents. Le Canada aussi.

La grande ironie c’est que le pays supposément en déclin est encore celui vers qui l’humanité se tourne en temps de crise…

Merci Oncle Sam.

Bernard Mooney

 

 

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | Fran√ßois Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Le rallye de fin d'année est déjà enclenché

Édition du 27 Octobre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Rien ne semble arrêter le mouvement haussier.