"Notre effectif devrait augmenter de 10 %"

Publié le 21/02/2009 à 00:00

"Notre effectif devrait augmenter de 10 %"

Publié le 21/02/2009 à 00:00

Par Jérôme Plantevin

En temps de crise, les entrepreneurs se classent en deux catégories : ceux qui se contentent de couper dans les dépenses et qui licencient - c'est la voie la plus facile, qui permet de maintenir des marges de profit élevées et de plaire aux actionnaires - et ceux qui se battent et foncent.

Nicolas Bouchard, président et fondateur des portails de courtage immobilier en ligne DuProprio.com et ByTheOwner.com fait partie de la deuxième catégorie. Faisant fi du ralentissement actuel dans le secteur immobilier, il entend accroître ses effectifs et ses activités de marketing pour damer encore plus le pion aux grandes agences immobilières canadiennes.

Les qualités d'entrepreneur de M. Bouchard et les succès qu'il a engrangés depuis 1997 lui valent le titre de personnalité TI du mois de décembre du Réseau Action TI et du journal Les Affaires.

Journal Les Affaires - Le secteur québécois des TIC et les agences immobilières connaissent votre entreprise, mais vous demeurez méconnu du grand public. Parlez-nous un peu de DuProprio.com.

Nicolas Bouchard - Méconnu oui, mais de moins en moins. DuProprio.com et ByTheOwner.com permettent aux propriétaires de maison qui désirent vendre leur propriété de l'afficher sur Internet et de recevoir ainsi des offres sans intermédiaires. Il leur en coûte des frais fixes, mais pas de commissions. Du fait du boom immobilier des dernières années et de la croissance de l'utilisation du Web, la popularité de notre site a explosé. Il attire 380 000 visiteurs uniques par mois et affiche près de 7 000 propriétés. Les ventes ont suivi cette augmentation. En 2007, nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 3,5 millions de dollars. L'an dernier, nous avons fini l'année à 5,8 millions, et en 2009, nous prévoyons atteindre 8 millions. Du côté des effectifs, nous employons 90 personnes et ce nombre devrait augmenter de 10 % d'ici la fin de l'année.

JLA - En 2000, vous avez lancé son pendant anglophone, ByTheOwner.com. Comment se positionne ce portail ?

N. B. - DuProprio.com demeure notre site phare : il génère 87,5 % de nos revenus. Mais nous avons d'importants projets pour ByTheOwner, comme d'accroître sa présence dans l'ensemble du Canada plutôt que de nous limiter aux seuls marchés du Québec anglophone, de l'Ontario et de la Colombie-Britannique. Le site attire quand même 180 000 personnes par mois.

JLA - Le ralentissement actuel vous fait-il passer de mauvaises nuits ?

N.B. - Au Québec, nous n'avons pas constaté de changement par rapport à l'an dernier. Alors est-ce que le ralentissement m'inquiète ? Au contraire, je pense que cela va être une époque de grandes occasions pour nous. Quand les maisons se vendront moins facilement, les prix baisseront et les propriétaires seront davantage tentés de couper dans les commissions pour conserver une marge de profit. Nous serons là alors pour les aider à vendre. Pas question de réduire nos efforts de marketing. Pour les intensifier, nous accepterons de réduire nos marges.

JLA - Avez-vous d'autres marchés dans la mire ? L'Europe, les États-Unis ?

N.B. - L'Europe, non. C'est un marché trop différent. Les États-Unis, je ne dis pas non. Pourquoi ne pas penser, par exemple, à un service pour les propriétaires canadiens et québécois ayant une propriété en Floride ? Il y a toutefois encore beaucoup de place à prendre au Canada. Au Québec, entre 40 et 50 % des transactions se font sans agent. Actuellement, nous n'avons que 5,4 % du marché total de la revente.

jerome.plantevin@transcontinental.ca

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

La cadence annuelle des mises en chantier hausse de 16% en juillet

Le taux annualisé et désaisonnalisé des mises en chantier a atteint 245 604 unités en juillet.

À surveiller: Cominar, Couche-Tard et Power Corporation

Que faire avec les titres de Cominar, Couche-Tard et Power Corporation? Voici quelques recommandations d'analystes.

Le Québec a perdu 450 000 emplois en quatre mois

L’industrie des services d’hébergement et de restauration a connu une baisse de près de 100 000 emplois.