Vidéotron veut se positionner comme un employeur de choix

Publié le 11/09/2010 à 00:00

Vidéotron veut se positionner comme un employeur de choix

Publié le 11/09/2010 à 00:00

Le câblodistributeur Vidéotron a mis sur pied un groupe d'employés mixte dont le mandat consistait à préparer un plan d'actions concrètes afin de mousser la " marque employeur " de Vidéotron. Un exemple de mesure : organiser une foire de l'emploi qui a exigé la mobilisation des RH, des communications et de la publicité.

Le groupe compte trois employés, auxquels peuvent se joindre des collègues pour des projets ad hoc. Il a travaillé sur l'identité de l'organisation comme employeur. Ses membres RH ont sondé les employés tandis que les spécialistes du marketing ont élaboré des idées et des concepts originaux de différenciation. Dans le cadre d'une campagne promotionnelle, le comité a récolté des témoignages d'employés de Vidéotron qui pourront être diffusés sur différentes plateformes. " Nous voulons que Vidéotron parle d'une seule voix, mais avec plusieurs cordes vocales ", indique Alain Charlebois, directeur du développement organisationnel du câblodistributeur.

À la une

Wall Street est-elle de gauche ou de droite?

Il y a 22 minutes | Philippe Labrecque

BLOGUE INVITÉ. Les partis de gauche fusionnent avec l’influence du capital, et ce, pas seulement aux États-Unis.

La Caisse de dépôt affiche une perte de 33,6G$

En tenant compte des dépôts, l’actif net de la CDPQ a reculé de 28,2G$, passant de 420G$ à 392G$ de janvier à juin 2022.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.