Top 15 des firmes d'ingénierie au Québec

Publié le 05/10/2013 à 00:00

Top 15 des firmes d'ingénierie au Québec

Publié le 05/10/2013 à 00:00

Par Pierre Théroux

Malgré ses déboires liés à la collusion et à la corruption, tant au Québec qu'à l'étranger, la firme SNC-Lavalin a vu son effectif s'accroître de façon importante au cours de la dernière année. Une augmentation attribuable à sa «participation dans des projets majeurs, comme celui de la construction du CUSM ou encore le développement minier dans le nord du Québec», fait valoir la porte-parole de SNC-Lavalin, Lilly Nguyen. La firme québécoise de génie-conseil, qui compte 67 bureaux à l'étranger, emploie 33 500 personnes comparativement à 28 100 il y a un an.

D'autres firmes, qui ont été écorchées lors des audiences de la commission Charbonneau, ont pour leur part réduit leur personnel. Chez Dessau, qui a été inscrite au Registre des entreprises non admissibles (RENA) aux contrats publics du Québec jusqu'en 2018, le nombre d'employés québécois a chuté de 4 100 à quelque 3 600. Genivar, BPR, CIMA + et Roche ont aussi diminué leurs effectifs en sol québécois.

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:43 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

17:00 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.