Rivière-du-Loup connaît un boom

Publié le 27/11/2010 à 00:00

Rivière-du-Loup connaît un boom

Publié le 27/11/2010 à 00:00

Par Claudine Hébert

Depuis septembre, Rivière-du-Loup affirme qu'elle fracassera un sommet historique en matière de développement immobilier pour l'année 2010. Si on se fie aux activités prévues dans le secteur de La Pointe d'ici 2012, situé à moins de 10 minutes du centre-ville et près du fleuve Saint-Laurent, ce boom n'est pas en voie de diminuer.

Évalué à 14 millions de dollars (M $), le projet prévoit entre autres la construction d'un immeuble multifonctionnel de 7,4 M $. "Cet immeuble de deux étages comptera plusieurs locataires, notamment les excursionnistes Croisières AML et la Société Duvetnor, le club nautique qui exploite la marina. La nation malécite et le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent nous ont aussi indiqué qu'ils voulaient y tenir des expositions", fait savoir William Grenier, cogestionnaire de la Corporation du Carrefour maritime qui chapeaute le projet.

Le projet prévoit aussi l'aménagement d'un service de bar et de restauration. La Corporation le gérera elle-même pour payer ses frais d'exploitation. Une salle de réception pouvant accueillir 150 personnes lors d'événements (mariages, réunions, cocktails...) sera également aménagée.

Se réapproprier le fleuve

Ce parc maritime, dont les travaux pourraient commencer à l'automne 2011 - on attend l'approbation des instances environnementales -, s'inscrit dans le projet de revitalisation du secteur de La Pointe, où convergent plus de 200 000 personnes chaque année. "L'objectif est de permettre aux citoyens, aux visiteurs et aux passagers qui empruntent le traversier de se réapproprier le fleuve", souligne William Grenier.

Les quais, utilisés pour le service de traversier entre Rivière-du-Loup et Saint- Siméon, subissent justement d'importantes rénovations jusqu'en juin 2011. Ces travaux, qui coûteront 28,5 M$ à la Société des traversiers du Québec (STQ), prévoient l'aménagement d'une gare fluviale et d'une passerelle piétonnière. "Il s'agit du plus important chantier terrestre de la Société depuis sa création en 1971", indique Jean Cantin, directeur des communications de la STQ.

Vers un record

L'activité liée au secteur de La Pointe propulse la ville vers un record historique en matière de délivrance de permis de construction, tous secteurs confondus. "Leur valeur a déjà atteint les 63 M$ au 31 octobre. Et ce montant devrait franchir 70 M$ avant la fin de l'année. Du jamais vu pour notre ville", souligne Michel Morin, maire de Rivière-du-Loup. Depuis 10 ans, la valeur moyenne annuelle des permis émis était de 34 M$.

L'année 2011 s'annonce aussi prometteuse, particulièrement pour le secteur hôtelier. La réfection des 83 chambres et salles de l'Hôtel Lévesque (3,5 M$) et l'agrandissement de l'Hôtel Universel figurent aussi au programme du développement louperivois en 2011. Une quarantaine de chambres y seront construites, un projet de 3 M$.

"Ajoutez à cela les travaux d'agrandissement du centre hospitalier, et la valeur des permis de construction devrait aisément franchir le cap des 50 M$ en 2011", conclut le maire Morin.

> dossiers@transcontinental.ca

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Les pros redeviennent prudents avant l'automne

BLOGUE. Les gros investisseurs redoutent le retour de la COVID-19 et son impact sur la reprise.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse

Mis à jour à 16:47 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Elle mise sur l'annonce de mesures supplémentaires de soutien à l'économie.

Titres en action: Boeing, Medicago, Wells Fargo, Citigroup...

Mis à jour à 12:54 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.