Peu d'entrepreneurs ont un plan de relève

Publié le 25/10/2008 à 00:02

Peu d'entrepreneurs ont un plan de relève

Publié le 25/10/2008 à 00:02

Par Olivier Schmouker

Les entrepreneurs canadiens semblent peu se soucier d'assurer la pérennité de leur entreprise.

Seulement le quart des chefs d'entreprise envisagent de laisser leur place à la relève au cours des cinq prochaines années, révèle une étude de la RBC. Le hic, c'est que 62 % d'entre eux sont âgés de plus de 50 ans.

En fait, seulement 23 % de ceux qui ont prévu de partir à la retraite d'ici cinq ans ont un plan de relève.

Cela tient à plusieurs raisons. Certains estiment qu'ils n'ont tout simplement pas le temps, d'autres trouvent difficile d'imaginer le moment où ils ne seront plus aux commandes, et d'autres encore ignorent par où commencer.

" Nous savons qu'ils sont très occupés par la gestion quotidienne de l'entreprise. Mais peu importe, la mise en place d'un plan de relève est un gage de transition réussie non seulement pour l'entreprise, mais aussi pour les entrepreneurs et leur famille ", affirme Nadia Ceciliot, directrice nationale, services financiers commerciaux, de la Banque Royale.

À suivre dans cette section

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?