Petit manuel de contre-espionnage

Publié le 04/12/2010 à 00:00, mis à jour le 06/12/2010 à 11:13

Petit manuel de contre-espionnage

Publié le 04/12/2010 à 00:00, mis à jour le 06/12/2010 à 11:13

Par Olivier Schmouker

Les PME ne sont pas conscientes du danger. Photo : DR.

DOSSIER ESPIONNAGE - L'espionnage n'arrive pas qu'aux autres. Voici des conseils pratiques de mesures de contre-espionnage que vous pouvez adopter.

Plus : Attention, un espion vous guette !

1. Qui a accès aux renseignements ?

Demandez-vous lesquelles de vos informations pourraient intéresser vos concurrents, puis déterminez les personnes, à l'interne qui y ont accès. " La plupart du temps, les fuites résultent de négligences humaines - un dossier oublié dans une salle de réunion. Parfois, il s'agit d'un acte malveillant commis par un dirigeant ou un employé payé par un concurrent pour lui fournir de précieux documents ", dit Michel Juneau-Katsuya, président du Groupe North- gate et ancien agent du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS).

Dressez un organigramme de l'information qui vous permettra de visualiser la façon dont l'information circule à l'interne et de déterminer quels acteurs-clés doivent être sensibilisés au problème.

Si les PME sont des cibles de choix pour les espions industriels, c'est " parce qu'elles ne sont pas conscientes des dangers et ne mettent aucune ou peu de mesures de sécurité en place ".

De plus, " elles permettent d'en savoir long sur les projets des grandes entreprises comme Bombardier et Alcan quand elles en sont un fournisseur ", selon Mathieu Grignon, directeur, services de sécurité, d'ESI Technologies.

2. Accroître la vigilance

Simplifiez l'organigramme au maximum, pour que le moins de personnes possible aient accès aux documents confidentiels. Sensibilisez ces employés aux risques d'espionnage et donnez-leur des conseils comme ceux-ci :

> Ne pas parler de dossiers sensibles à des proches ni à des amis, même si on se sent en confiance avec eux ;

> Ne pas en parler non plus en public, même si on a l'impression que personne ne fait attention à soi ;

> Ne pas trop en dire à son propre sujet - et encore moins concernant son travail - sur les réseaux sociaux. " La grande mode dans les services d'espionnage, c'est le social engineering, qui consiste à surveiller tout ce qui se dit sur les réseaux sociaux. C'est incroyable tout ce qu'on glane ainsi ", dit M. Juneau-Katsuya ;

> Être conscient que tout ce qui est envoyé par le Web est accessible à n'importe qui.

3. Renforcer la sécurité interne

Autre faiblesse courante des PME : l'infiltration directe d'un espion dans l'entreprise. Une tâche aisée pour des professionnels, mais qui peut être rendue un peu plus complexe si vous adoptez des mesures prônées par Keith Melton et Craig Piligian dans leur récent ouvrage Le guide de l'espionnage au bureau.

> Augmenter le niveau de sécurité à l'entrée (si une carte magnétique est déjà exigée, ajouter un clavier permettant d'enregistrer un numéro d'identification personnel) ;

> Ne jamais laisser un visiteur entrer à l'improviste ou en remplacer un autre " qui n'a pas pu venir, finalement " ;

> Vérifier l'identité des visiteurs et escorter tous les invités jusqu'à la sortie ;

> Prier les visiteurs qui troublent l'ordre de s'en aller (une technique classique d'espionnage consiste à s'offusquer d'une mesure de sécurité, ce qui permet d'évaluer le niveau de sécurité en vigueur).

Faut-il alors sombrer dans la paranoïa et voir des espions cachés dans chaque recoin du bureau ? Bien sûr que non, mais " il faut prendre la menace au sérieux et adopter d'autres mesures que de mettre des barreaux aux fenêtres et d'installer des pare-feux dans tous les ordinateurs ", résume M. Juneau-Katsuya.

À la une

Immobilier résidentiel: la hausse des taux stimule le marché et les prix

Il y a 3 minutes | Charles Poulin

Le prix moyen d’une maison unifamiliale s’est chiffrée à 342 000$, une croissance de 17% relativement à novembre 2020.

Les prix des propriétés résidentielles montréalaises ont grimpé de 21% en novembre

La faible offre de propriétés et la demande particulièrement forte ont exercé une pression à la hausse sur les prix.

Immigration: Québec veut accélérer la reconnaissance des compétences

Mis à jour il y a 55 minutes | La Presse Canadienne

Les professionnels immigrants seront mieux accompagnés dans la reconnaissance de leurs compétences.