PepsiCo passe à l'offensive

Publié le 04/09/2010 à 00:00

PepsiCo passe à l'offensive

Publié le 04/09/2010 à 00:00

PepsiCo n'hésite pas à " faire le trottoir " pour se démarquer dans le marché ultra-concurrentiel des boissons énergisantes.

En effet, la multinationale a embauché de jolies filles récemment pour distribuer des échantillons gratuits de sa nouvelle boisson énergisante AMP au centre-ville de Montréal.

Il était presque impossible de circuler sans qu'une bouteille n'atterrisse dans nos mains. Un moyen promotionnel efficace, affirment deux spécialistes du marketing.

" Une campagne d'échantillonnage est rentable et coûte beaucoup moins cher qu'une campagne à la télévision ou dans les journaux ", dit Jasmin Bergeron, professeur à ESG UQAM. Il n'en coûte que le prix du produit et le salaire des jeunes qui le distribuent.

La gratuité est une tendance de fond actuellement. Une campagne d'échantillonnage consiste à donner son produit au consommateur pour qu'il y goûte, dans l'espoir qu'il l'apprécie suffisamment pour en acheter.

" Pour le consommateur, ça devient ainsi un achat beaucoup moins risqué ", souligne M. Bergeron.

Résultat : les ventes du produit augmentent sur le coup.

Ce n'est pas le seul avantage. " Les échantillons permettent d'établir un contact direct avec le consommateur, un atout non négligeable de nos jours, puisque l'accès aux tablettes des magasins est devenu difficile pour les fournisseurs ", dit Jean-Claude Dufour, professeur de marketing à l'Université Laval.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.