Les suites rempliront les coffres

Publié le 15/08/2009 à 00:00

Les suites rempliront les coffres

Publié le 15/08/2009 à 00:00

Par Alain McKenna

Le marché du jeu vidéo n'est pas épargné par la récession. Depuis janvier, ses ventes sont en baisse de 8,5 % au Canada, selon le NPD Group, spécialisée dans les études de marché. C'est la première fois qu'une telle situation se produit depuis 2002.

Il y a un mois, Ubisoft a révisé à la baisse ses prévisions mondiales pour 2009. Ses ventes ont chuté de 51 % entre avril et juin, soit près du double de ce qui était attendu. L'éditeur français prévoit clore son année avec des ventes totales de 1,04 milliard d'euros (1,6 milliard de dollars canadiens - G$) au lieu de 1,1 milliard (1,7 G$). Elle prévoit toutefois une croissance de 23 % au second semestre.

Les nouvelles sont moins catastrophiques du côté d'Electronic Arts, où les revenus sont tout de même en baisse de 20 % pour la même période. L'éditeur américain a néanmoins repris la tête de l'industrie en Amérique et en Europe, où les ventes de titres comme The Sims 3 et EA Sports Active ont fait très bonne figure. " On a fait beaucoup mieux que prévu ", résume Alain Tascan, directeur des studios montréalais, qui se dit optimiste pour le reste de l'année.

Optimisme partagé par Matthew Tattle, directeur de la recherche pour le NPD Group. " On espère voir une croissance dès cet automne, mais c'est sûr qu'elle reviendra en 2010. " Celui-ci croit que le retour de titres qui ont déjà connu du succès dans le passé, comme les séries Halo, Call of Duty et Rayman, stimulera les ventes de façon comparable à ce que les Guitar Hero, Rock Band et Super Smash Bros. Brawl ont fait en 2008.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

À la une

Une monnaie numérique montréalaise en attendant celle de Facebook

Il y a 15 minutes | Alain McKenna

BLOGUE. Appelée Cycle, la monnaie numérique lancée ce vendredi vise à revaloriser une partie de l’économie circulaire.

Titres en action: Oracle, Alphabet, Facebook...

Mis à jour il y a 6 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Slack entre en Bourse jeudi, prix de référence à 26 dollars US

Il y a 11 minutes | AFP

La valorisation de Slack a bondi en quelques mois, passant de 7 à 17 milliards de dollars US depuis 2018.