La demande pour l’immobilier industriel décoiffe

Offert par Les affaires plus


Édition de Octobre 2021

La demande pour l’immobilier industriel décoiffe

Offert par Les affaires plus


Édition de Octobre 2021

Par Les Affaires

(Photo: Sokmean Nou pour Unsplash)

Si l’immobilier commercial a éprouvé certaines difficultés à Montréal au troisième trimestre, les inventaires d’espaces industriels sont à sec.

Selon le cabinet CBRE, le déséquilibre entre l’offre et la demande a écrasé le taux de disponibilité des installations industrielles à un creux inégalé de 1,2 % dans la métropole, soit l’un des plus bas en Amérique du Nord.

De nouvelles installations totalisant 4,6 millions de pieds carrés sont en construction, mais cela risque de ne pas être suffisant pour combler la demande refoulée, puisque 64,1 % de ces locaux font déjà l’objet d’une entente de location.

Globalement, l’agence FactSet a recensé 10 537 recommandations d’analystes sur les titres qui composent l’indice phare de la Bourse américaine, le S&P 500.
Du nombre, 56,9% sont des recommandations d’achat, alors que les recommandations de conserver et de vendre arrivent respectivement à 36,8 % et à 6,2 %
FactSet souligne que les analystes amorcent le quatrième trimestre avec plus d’optimisme, puisque la moyenne des cinq dernières années en fin de mois pour les recommandations d’achat, de conserver et de vendre sont de 52 %, 42 % et 6 % respectivement.
Les industries qui obtiennent le plus de recommandations d’achat sont celles de l’énergie (66 %), des services de communication (63 %), des technologies de l’information (62 %) et des soins de santé (62 %). À l’autre extrémité du spectre, le secteur des produits de consommation de base obtient le plus de recommandations de vendre (11 %) et le moins de recommandations d’achat (42 %).

 

 

À la une

Bourse: à la recherche du «nouveau normal»

ANALYSE. En attendant la Fed le 21 septembre, le duel entre l'inflation et l'économie soulève des débats.

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

21/05/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: Wall Street termine sans direction après les forts chiffres de l'emploi américain

Mis à jour le 05/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.