Des petits qui jouent dans la cour des grands

Publié le 03/11/2012 à 00:00

Des petits qui jouent dans la cour des grands

Publié le 03/11/2012 à 00:00

Comment entrer dans le cercle des fournisseurs des grands manufacturiers et y demeurer ? En s'alliant avec d'autres PME aux savoir-faire complémentaires. Cette stratégie a mené à la création de A.T.L.A.S. Aéronautik. Ce groupe, formé de plusieurs entreprises oeuvrant pour l'industrie de l'aérospatiale, s'est constitué en 2010 en réponse aux pressions des grands avionneurs et motoristes de l'aérospatiale afin d'accroître l'efficacité de leur chaîne d'approvisionnement.

«Nous gérons notre propre chaîne, ce qui nous permet de proposer une offre plus étendue et complète au même donneur d'ordres», dit Daniel Cyr, vice-président directeur général chez A.T.L.A.S. Aéronautik.

Le groupe réunit Air-Terre Équipement (usinage de pièces de moteur), SIDO (usinage de composantes haute précision), toutes deux de Granby, et Aviation Lemex (usinage de structures en grande dimension), de Saint-Hubert. Le groupe détient aussi un intérêt dans Tekalia Aeronautik (traitement des surfaces), de Montréal.

A.T.L.A.S. peut désormais envisager le renforcement de son pôle ingénierie. «En étant plus gros, nous devenons plus attrayants pour le recrutement de talents et de nouvelles ressources professionnelles, et nous avons plus de moyens financiers.»

Ce faisant, A.T.L.A.S. Aéronautik monte en grade dans la chaîne d'approvisionnement et côtoie des entreprises de deuxième rang qui participent aussi à la gestion d'un programme et assemblent des systèmes ou des sous-systèmes.

«Nous nous affichons comme un intégrateur de deuxième niveau dans la chaîne, ce qui nous vaut d'avoir des pourparlers avec des entreprises européennes de premier rang», dit Daniel Cyr. Le groupe emploie près de 200 personnes et réalise des ventes de 23 millions de dollars. Outre les grands de l'aérospatiale canadienne tels Bombardier et Bell Helicopter, il a travaillé avec des sociétés telles la belge Asco, la française Airbus et l'américaine Moog Aerospace.

Industrie du transport

L'industrie des véhicules et des équipements de transport appelle elle aussi ses fournisseurs à former des alliances collaboratives.

Autour de Métal Bernard, spécialisée dans la transformation du métal en feuille, se sont greffées quatre autres entreprises de la Beauce et de la Montérégie : Usinage C.B. (fabrication de moules industriels), CDMB (usinage de pièces de précision), Beauce Caoutchouc (moulage et assemblage de pièces de caoutchouc) et Normandin (transformation du métal en feuille). Elles forment le Groupe Mundial, qui emploie 200 personnes et réalise un chiffre d'affaires annuel de 40 M$.

Le groupe propose des solutions globales en sous-traitance industrielle en mettant à profit toute la capacité de production de ses entreprises et tout le savoir-faire de ses artisans. Il produit et assemble des systèmes pour des entreprises comme Bombardier Transport et Nova Bus, ou des secteurs de l'environnement et des mines.

Dans l'esprit de Louis Veilleux, pdg de Métal Bernard, une relation durable s'appuie sur le respect, la confiance et la franchise. «Quand la relation devient une relation partenaire, il est plus difficile de déloger les gens et de prendre leur place.»

Et l'entreprise sait entretenir des liens de collaboration avec sa propre chaîne de fournisseurs spécialisés. Depuis trois ans, elle récompense ses partenaires stratégiques en leur remettant un trophée Fournisseurs de l'année.

Les entreprises du Groupe Mundial embauchent environ 225 personnes.

36 %

Taux de PME manufacturières qui réalisent plus du quart de leur chiffre d'affaires avec des donneurs d'ordres.

Source : Sous-traitance industrielle Québec

À la une

Quand la vengeance se mêle au harcèlement

EXPERTE INVITÉE. Le comportement «diviser pour mieux régner» doit cesser. Voici comment faire dans votre entreprise.

Inspecter les terrasses ou les HLM?

EXPERT INVITÉ. On doit s’assurer de la sécurité de tout le monde, mais pas n’importe comment.

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.