Des bénévoles au service des entreprises

Publié le 06/12/2008 à 00:00

Des bénévoles au service des entreprises

Publié le 06/12/2008 à 00:00

Par Pierre Théroux

Robert de Chancenotte est à Eastmain ces jours-ci pour y rencontrer des entrepreneurs de la communauté crie, sur la côte est de la baie James.

" Je les aide à monter un plan d'affaires ", dit l'homme d'affaires à la retraite qui n'en est pas à son premier projet du genre auprès de membres de communautés des Premières Nations.

Il s'est notamment rendu au Nunavik pour aider les dirigeants de l'entreprise Les tisanes Délice boréal à élaborer un plan de développement.

Robert de Chancenotte est l'un des 2 700 conseillers volontaires de l'organisation sans but lucratif Service d'assistance canadienne aux organismes (SACO) qui agissent à titre de mentors, conseillers et formateurs, entre autres auprès d'entreprises ou d'organismes autochtones.

" Ce sont des gens qui, bénévolement, désirent partager leurs expériences dans le domaine des affaires ", dit Ariane Chenard, coordonnatrice de programmes chez SACO.

Au Québec, une trentaine de communautés, dont le Conseil de la Nation atikamekw, le Conseil de la Nation huronne-wendat, le Conseil mohawk de Kahnawake et la Nation crie de Mistissini, ont déjà profité des services offerts par cette organisation créée il y a 40 ans.

Des services variés qui vont de conseils pour le démarrage ou la croissance d'une entreprise à l'élaboration de plans de commercialisation, en passant par la préparation d'études de faisabilité ou de demandes de prêts. Les conseillers volontaires offrent aussi des ateliers de gouvernance et de leadership.

" On est là pour les soutenir dans leur démarche, non pour leur dire quoi faire ", souligne M. de Chancenotte.

En mars, SACO et l'Association des femmes autochtones du Canada ont signé un protocole d'entente sur l'exécution d'un programme qui permettra à ces femmes et à leurs communautés de poursuivre des objectifs communs de leadership et d'autonomie.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.