"Bernanke nous mène tout droit à une autre récession !" - François Trahan, vice-président et stratège en chef, investissements, de Wolfe Trahan

Publié le 20/08/2011 à 00:00

"Bernanke nous mène tout droit à une autre récession !" - François Trahan, vice-président et stratège en chef, investissements, de Wolfe Trahan

Publié le 20/08/2011 à 00:00

Pourquoi avoir écrit The Era of Uncertainty ?

D'abord, parce que des éditeurs me le demandaient depuis longtemps. Et puis, je veux dire aux gens que [Ben] Bernanke [président de la Réserve fédérale américaine] nous mène tout droit à une autre récession parce qu'il ne comprend rien au rôle de l'inflation dans l'économie. Il m'a donné tellement de matière à critique que je lui ai dédié mon livre.

Qu'avez-vous contre Ben Bernanke ?

Pour lui, la recette miracle pour sortir les États-Unis de la crise consiste à faire descendre le dollar américain pour relancer les exportations. Mais il oublie que la baisse du dollar a fait augmenter les prix des produits importés, ce qui équivaut à imposer une taxe à la consommation. Or, la consommation pèse 71 % dans l'économie américaine et les exportations, seulement 12 %. Autrement dit, Bernanke pénalise 71 % de l'économie pour aider 12 % de l'économie. Si vous imposez une taxe aux consommateurs, il leur reste moins d'argent pour faire rouler l'économie. Pas besoin d'être un génie pour comprendre ça !

Vous prévoyez que, d'ici 12 mois, nous serons en récession. Que doivent faire les investisseurs ?

Je ne vois pas comment on pourrait éviter une autre récession. Avec un déficit représentant 9 % du produit intérieur brut et des taux d'intérêt qui frôlent 0 %, le gouvernement américain n'a plus d'outils dans son coffre pour se sortir de l'impasse. La meilleure chose à faire pour les investisseurs est de réduire la part des actions dans leur portefeuille parce qu'elles sont très sensibles aux cycles économiques. Et il faut miser sur des titres moins sujets aux fluctuations.

Comment les États-Unis peuvent-ils améliorer leur sort ?

D'abord, en augmentant les impôts. On se rend compte que les baisses d'impôt accordées par George W. Bush en 2003-2004 font très mal aujourd'hui. Mais les Américains ne semblent pas le comprendre ; ils se sont fait laver le cerveau par le Tea Party qui ne cesse de leur répéter qu'en baissant les impôts, on va relancer l'économie. C'est faux ! Les États-Unis devront aussi ouvrir plus grandes les portes aux immigrants fortunés ; mais ça aussi, c'est un sujet délicat.

CV

Nom : François Trahan

Fonction : Vice-président et stratège en chef, investissements, de la maison de courtage new-yorkaise Wolfe Trahan

M. Trahan, 42 ans, a été premier directeur général et stratège en chef, investissements, chez Bear Stearns. Il a récemment publié, en collaboration avec Katherine Krantz, The Era of Uncertainty (L'ère de l'incertitude), chez John Wiley & Sons.

À la une

Bourse: records en clôture pour Nasdaq et S&P 500, Nvidia première capitalisation mondiale

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les titres de l’énergie contribuent à faire grimper le TSX.

Stellantis rappelle près de 1,2 million de véhicules aux États-Unis et au Canada

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Environ 126 500 véhicules au Canada sont concernés par le rappel.

Le régulateur bancaire fédéral maintient la réserve de stabilité intérieure à 3,5%

L’endettement des ménages reste une préoccupation pour le Bureau du surintendant des institutions financières.