Une entreprise québécoise s'illustre durant la Coupe du Monde

Publié le 07/07/2014 à 16:23

Une entreprise québécoise s'illustre durant la Coupe du Monde

Publié le 07/07/2014 à 16:23

Par Denis Lalonde

(Photo: Bloomberg)

Même si le Canada brille par son absence lors de la Coupe du Monde de soccer, cela n'empêche pas une entreprise montréalaise de s'illustrer à l'extérieur des terrains brésiliens.

L’entreprise québécoise Aldea Solutions est derrière la diffusion des matchs de la Coupe du Monde de soccer dans de nombreux pays, mais pas au Canada.

«Nous avons pu développer une expertise très pointue dans la diffusion d’événements sportifs en direct au fil des ans. C’est notre troisième Coupe du Monde après celles de 2006 en Allemagne et de 2010 en Afrique du Sud», dit le président et chef de la direction d’Aldea, Lionel Bentolila, en entrevue.

La société diffuse également les Jeux olympiques et d’autres événements sportifs plus fréquents comme des matchs professionnels de ligues de soccer d’Amérique latine et d’Europe ou de la Ligue de baseball majeur (MLB).

«Nous offrons à nos clients la possibilité de faire des transmissions à partir de notre propre réseau de fibre optique de haute capacité, alors que traditionnellement, tout se faisait par satellite. Il y a beaucoup moins de latence sur les réseaux de fibre optique, ce qui permet une transmission plus rapide du signal», explique-t-il.

M. Bentolila soutient que 17 télédiffuseurs nationaux ont retenu les services d’Aldea pour diffuser les matchs de la Coupe du Monde sur leur territoire, mais pas Radio-Canada/CBC, qui a choisi un concurrent. «Nul n’est prophète en son pays», dit-il, philosophe.

Aldea, filiale de l’entreprise de télécommunications mexicaine Grupo Marcatel, est, entre autres, derrière la diffusion de matchs de la Coupe du Monde de soccer au Mexique, en Colombie, en Argentine, en Uruguay, en Espagne, en Afrique du Sud, aux États-Unis et en Malaysie.

«Les télédiffuseurs nationaux achètent les droits de diffusion des matchs pour plusieurs millions de dollars. Ces clients font ensuite appel à des entreprises comme la nôtre pour s’assurer d’avoir un signal clair», explique le dirigeant.

De plus, au nombre de ses clients, Lionel Bentolila précise que Direct TV diffuse des matchs sur toute l’Amérique latine et qu’un diffuseur d’Afrique du Sud fait de même sur le continent africain.

Croissance de 15% par année

Le dirigeant d’Aldea soutient, sans dévoiler son chiffre d’affaires, que ce dernier progresse de 15% à 20% par année.

Le réseau Aldea s’étend à 21 villes dans 13 pays : Miami, New York, Washington D.C., Los Angeles et Atlanta (É.-U.), Toronto et Montréal (Canada), Mexico, Guadalajara et Monterrey (Mexique), Lima (Pérou), Panamá (Panamá), Caracas (Venezuela), São Paulo et Rio de Janeiro (Brésil), Santiago (Chili), Buenos Aires (Argentine), Bogotá (Colombie), Londres (Angleterre), Paris (France) et Madrid (Espagne).

«Nous venons de finaliser une expansion de notre réseau au Portugal et en Suède», ajoute M. Bentolila. Aldea couvre le reste du globe grâce à des ententes avec des partenaires.

À la une

COVID-19 : François Legault demande quatre semaines d'efforts de plus

Mis à jour à 17:50 | Denis Lalonde

Le Défi 28 jours devient un «Défi 56 jours».

On a testé l'iPad Air d'Apple

Apple lance un nouvel iPad Air cet automne. On l'a mis à l'essai. Voici ce qu'on en pense.

Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

15:41 | AFP

«Nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les téléphones intelligents», explique-t-on.