Mon carnet de santé dans une «blockchain»

Publié le 23/07/2018 à 13:22

Mon carnet de santé dans une «blockchain»

Publié le 23/07/2018 à 13:22

Par AFP

[Photo: Embleema]

La start-up Embleema a lancé aux États-Unis et en France son application permettant aux particuliers de stocker leurs données de santé dans une chaîne de blocs.


La start-up américano-française Embleema du Français Robert Chu a lancé aux États-Unis et en France son application permettant aux particuliers de stocker leurs données de santé dans une blockchain, pour pouvoir ensuite les partager avec qui l'on veut, et notamment les médecins.


D'ici un an, le système devrait permettre à chaque patient de vendre ces données de santé, par exemple à des laboratoires de recherche ou à des entreprises pharmaceutiques.



Aux États-Unis, l'application permet de stocker le dossier médical du patient. En France, où ce dossier médical (DMP) est encore en cours de développement, l'application ne permet pour l'instant que de stocker ses données provenant d'objets connectés de la marque Fitbit.


Les patients doivent acheter des jetons émis par Embleema pour mettre leurs données de santé sur la blockchain en question. Ils seront rémunérés en jetons à chaque fois qu'ils accepteront de partager ces données avec un tiers.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.