Le Parc technologique du Québec métropolitain attire les investisseurs

Publié le 07/06/2011 à 14:09

Le Parc technologique du Québec métropolitain attire les investisseurs

Publié le 07/06/2011 à 14:09

Construction de bureaux administratif de Glaxo Smith Kline. Vise la certification LEED Or [Photo : Valérie Lesage]

Avec des investissements de 102 millions $ en 2010-2011, et un peu plus d’un demi milliard depuis six ans, le Parc technologique du Québec métropolitain aura bientôt entièrement développé son espace.

À l’occasion de la publication de son rapport annuel, la direction du parc a indiqué qu’il reste à vendre 1,3 million de pieds carrés dans le parc, soit 9% de la superficie totale.

Dans la dernière année, sept entreprises ont amorcé ou complété la construction de nouveaux bâtiments s’inspirant des tendances en développement durable – certains, comme Glaxo Smith Kline et BD Diagnostics visent une certification LEED. Le Parc encourage fortement la construction de bâtiments verts.

«Il a aussi des exigences élevées en regard des espaces verts. Un minimum de 35% de la superficie des terrains doit être vert», souligne Richard St-Pierre, le directeur des immobilisations, investissements et prospection.

Le Parc technologique accueille actuellement une centaine d’organisation spécialisées dans les sciences de la vie, l’optique-photonique et électronique, et les nouveaux matériaux. Cinq mille travailleurs dont la moyenne d’âge est de 30 ans sont actifs dans ce milieu conçu il y a 22 ans pour créer une synergie qui favorise la croissance d’entreprises visant les marchés internationaux.

La direction du Parc s’attend à un développement plus lent cette année, bien qu’un projet d’immeuble locatif soit dans les cartons. L’emphase sera mise davantage du côté de l’Innoparc de Lévis, qui est devenu partenaire. Roche y construira dans les prochains mois un premier immeuble locatif.

À la une

Saga Gildan: les membres du CA démissionnent et le PDG quitte ses fonctions

L'entreprise a aussi fait savoir que le conseil sortant a mis fin aux discussions entourant le processus de vente.

Gildan, une saga qui mérite l'attention de nos leaders politiques et économiques

22/12/2023 | Jean-Paul Gagné

ANALYSE. Cela risque d’avoir des répercussions importantes pour ses employés, ses actionnaires... et pour Montréal.

Bourse: ce que les investisseurs doivent retenir du conflit qui secoue Gildan

26/01/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Ou comment les investisseurs devraient analyser un conflit à la haute direction d'une entreprise comme Gildan?