Donald Trump accuse Twitter de le censurer

Publié le 26/06/2019 à 11:26

Donald Trump accuse Twitter de le censurer

Publié le 26/06/2019 à 11:26

Par AFP
Donald Trump

Donald Trump. (Photo: Getty)

Le président américain Donald Trump a accusé mercredi son réseau social préféré, Twitter, de le censurer pour favoriser la gauche.

«Ils empêchent les gens de me suivre sur Twitter, et j'ai donc beaucoup plus de mal à faire passer mon message», a-t-il dénoncé sur la chaîne Fox Business.

«Ces gens sont tous des démocrates, ils sont complètement partiaux envers les démocrates», a ajouté le milliardaire, qui dénonce fréquemment une «collusion» des géants technologiques avec la gauche.

«Si j'annonçais demain que je devenais un gentil démocrate, je gagnerais cinq fois plus d'abonnés», a-t-il poursuivi. «Ce que fait Twitter est terrible. Beaucoup de gens sont venus me dire qu'ils ne pouvaient pas me suivre sur Twitter».

L'homme aux 61 millions d'abonnés Twitter avait déjà accusé par le passé les réseaux sociaux de museler les voix conservatrices. 

Il a également affirmé que Google truquait les résultats de son moteur de recherche au profit selon lui des médias de gauche.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Le titre de SNC-Lavalin bondit au lendemain des élections

Au lendemain du scrutin, l'action de SNC-Lavalin a effectué un bond à la Bourse de Toronto.

Le parti libéral devra mettre un peu d'eau dans son vin

06:51 | AFP

«Si le parti libéral fait les concessions attendues par le NPD, on peut s'imaginer que ça durera au moins 18 à 24 mois.»

Le PDG de Nike tire sa révérence

16:39 | AFP

Il était à la tête de l’entreprise depuis 2006.