Apple lance un rappel mondial de disques durs

Publié le 15/10/2012 à 11:24, mis à jour le 18/10/2013 à 14:50

Apple lance un rappel mondial de disques durs

Publié le 15/10/2012 à 11:24, mis à jour le 18/10/2013 à 14:50

Par AFP

Apple procède au rappel mondial de certains disques durs, les Seagate 1 To, installés sur des systèmes iMac 21,5 pouces et 27 pouces, pouvant présenter des défaillances, indique le groupe informatique sur son site Web.

Ces systèmes ont été commercialisés entre octobre 2009 et juillet 2011, est-il précisé dans une communication datée de vendredi.

Apple, qui recommande le changement des disques durs concernés "dans les plus brefs délais", précise qu'il les remplacera gratuitement dans ses Apple Store ou dans les centres de services agrées par la marque.

Le groupe informatique n'était pas immédiatement joignable pour expliquer la nature de ces défaillances et indiquer si des incidents sont à déplorer.

Apple précise qu'il est en train de contacter les propriétaires d'iMac concernés par le problème, et ayant fourni une adresse de courrier électronique valide.

Les consommateurs sont par ailleurs invités à se rendre sur le site internet du groupe (http://www.apple.com/fr/support/imac-harddrive/) pour entrer le numéro de série de leur iMac afin de vérifier s'il est concerné par ce programme de remplacement.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet Ă©nergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

18/07/2019 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

18/07/2019 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

18/07/2019 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».