YouTube payera 136 M $ pour avoir recueilli les données d'enfants

Publié le 04/09/2019 à 09:57

YouTube payera 136 M $ pour avoir recueilli les données d'enfants

Publié le 04/09/2019 à 09:57

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

La Federal Trade Commission (FTC) impose une amende de 136 millions $ US à YouTube, qui appartient à Google, en lien avec des allégations selon lesquelles le site de partage de vidéos aurait recueilli des données personnelles sur des enfants sans le consentement de leurs parents.

Google versera 34 millions $ US supplémentaires à l’État de New York pour des allégations similaires soulevées par le procureur général de l’État.

Cette amende est la plus importante que la FTC ait jamais infligée à Google, mais elle demeure bien en deçà de l’amende de 5 milliards $ US imposée par l’agence à Facebook plus tôt cette année, pour violation de la vie privée.

La FTC a conclu que YouTube avait violé une loi exigeant le consentement des parents avant que les entreprises puissent collecter des informations personnelles sur des enfants.

YouTube a indiqué que son service était destiné aux 13 ans et plus, bien que de jeunes enfants regardent généralement des vidéos sur le site et que de nombreuses chaînes populaires sur YouTube proposent des dessins animés ou des chansons originales conçues pour les enfants.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Taxer les multinationales et les GAFA: mission... difficile

BLOGUE INVITÉ. Historiquement on a davantage réussi à éviter la double taxation. Instaurer des taxes est plus difficile.

Christian Dubé sermonne ceux qui mettent en péril le déconfinement

«Les fautifs devront être sanctionnés et nous n’hésiterons pas à fermer les établissements au besoin», a dit M. Dubé.

Un tarif d'électricité réduit pour la quasi-totalité des serres

« C’est ce qu’on demandait depuis plusieurs années», a expliqué le président des Producteurs en serre du Québec.