«Wouah», «Grrr», «Haha»... Facebook ajoute 5 boutons pour réagir

Publié le 24/02/2016 à 12:52

«Wouah», «Grrr», «Haha»... Facebook ajoute 5 boutons pour réagir

Publié le 24/02/2016 à 12:52

Par AFP

Jusqu'alors on ne pouvait qu'"aimer" une publication sur Facebook en cliquant sur le petit pouce bleu levé, mais depuis mercredi les utilisateurs du réseau social pourront affiner l'expression de leurs sentiments avec cinq nouveaux boutons accompagnés d'émoticônes.


Le milliard et demi d'utilisateurs de Facebook peut maintenant «adorer» avec un coeur rose la photo ou les informations partagées par ses amis.


Plus exubérant, un smiley bouche ouverte permettra de s'exclamer «Wouah», et si la publication est drôle on peut cliquer sur «Haha» avec un bonhomme aux yeux plissés.


Sur un registre plus sombre, les internautes ont le choix entre le bouton «triste» et son visage au sourire inversé ou le bouton «Grrr» (appelé "En colère" dans la version canadienne du site) avec un émoticône tout rouge.


Ces nouvelles options émotives que vous allez voir mécaniquement fleurir partout sont visibles via un simple survol du bouton «J'aime».


Facebook étudiait ces options depuis longtemps car des utilisateurs se plaignaient de n'avoir qu'un seul choix; le bouton "j'aime" s'avérant particulièrement gênant en cas de publications sur des événements tragiques.


 Le réseau social a toutefois jugé qu'un bouton «j'aime pas» était inconvenant sur son site. «Nous ne voulons pas transformer Facebook en un forum où les gens votent pour ou contre les publications des gens», avait expliqué en septembre son fondateur Mark Zuckerberg.


«Nous avons écouté les gens et compris qu'il devait y avoir plus de moyens pour exprimer facilement et rapidement ses réactions à des publications», a expliqué le responsable projet Sammi Krug dans un blog, précisant avoir sondé des groupes témoins et envoyé des questionnaires pendant plus d'un an pour arriver à ce résultat.


«Nous avons aussi étudié les commentaires actuels de publications et les principaux autocollants et émoticônes utilisés pour déterminer les principales réactions des utilisateurs et pouvoir les retranscrire» dans les six boutons, a-t-il poursuivi.


«Nous comprenons que c'est un grand changement, et nous avons voulu être réfléchis dans son lancement», a assuré M. Krug.


Facebook est le plus grand réseau social mondial et revendiquait fin décembre 1,59 milliard d'utilisateurs.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Chaîne de blocs: Facebook assouplit sa politique

Édition du 18 Mai 2019 | Philippe Jean Poirier

Pendant plus d'un an, Facebook a bloqué de façon préventive toute publicité contenant le mot blockchain dans sa ...

Une faille WhatsApp exploitée pour installer des logiciels espions

14/05/2019 | AFP

La faille a permis à des pirates informatiques d'installer un logiciel espion sur des téléphones, a admis la société.

À la une

10 choses à savoir jeudi

Il y a 47 minutes | Alain McKenna

Apple aurait acheté Tesla à 240$US l'action, un bras robotisé juste pour vous. Et pourquoi pas de l'avocat en bâton?

Propriétaires d'entreprises: sauvez de l'impôt et retenez vos employés grâce aux frais médicaux

22/05/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Un régime «coût-plus» complète une assurance collective standard pour attirer des candidats de valeur.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:06 | LesAffaires.com et AFP

«Les incertitudes autour de ces négociations commerciales vont perdurer au moins jusqu'au G20.»