Twitch rejoint le code de conduite de l'UE contre la haine en ligne

Publié le 20/06/2022 à 09:40

Twitch rejoint le code de conduite de l'UE contre la haine en ligne

Publié le 20/06/2022 à 09:40

Par AFP

Twitch, appartenant à Amazon, avait annoncé en décembre dernier la mise en place d'un système pour détecter les utilisateurs malveillants, après une vague de harcèlement raciste et homophobe. (Photo: 123RF)

Bruxelles — La plateforme américaine Twitch a rejoint le code de conduite de l'Union européenne visant à combattre les discours de haine illégaux en ligne, dont il est le 12e signataire, a annoncé lundi la Commission européenne.

«La Commission européenne salue la décision de Twitch, service interactif de diffusion de vidéos en direct, de rejoindre le code de conduite de l'UE», a indiqué l'exécutif européen dans un communiqué.

Ce code est destiné à lutter contre les messages de haine visant des personnes en raison de leur origine, leur religion ou leur orientation sexuelle.

«Les plus jeunes sont particulièrement vulnérables à la haine et aux injures et nous leur devons de faire de l'internet un espace plus sûr pour eux», a déclaré la vice-présidente de la Commission chargée des Valeurs et de la Transparence, Vera Jourova.

Le commissaire européen à la Justice Didier Reynders s'est félicité d'un «pas dans la bonne direction», et appelé d'autres entreprises à signer le code. «Plus nous serons nombreux à nous engager en faveur de cet objectif, plus l'impact sera important», a-t-il déclaré.

Twitch, appartenant à Amazon, avait annoncé en décembre dernier la mise en place d'un système pour détecter les utilisateurs malveillants, après une vague de harcèlement raciste et homophobe.

Le code de conduite de l'UE contre la haine en ligne, lancé en 2016, compte désormais 12 signataires: outre Twitch, il regroupe Facebook, Microsoft, Twitter, YouTube, Instagram, Snapchat, Dailymotion, Jeuxvideo.com, TikTok, et LinkedIn, et depuis mai dernier, l'application de messagerie Viber, appartenant au groupe japonais Rakuten. 

Les signataires s'engagent à évaluer dans les 24 heures la majorité des contenus signalés par les utilisateurs comme des discours de haine en ligne, et à les supprimer si nécessaire, conformément à la législation nationale et européenne.

La Commission a souligné les «résultats positifs» de ce code, indiquant qu'en moyenne, les entreprises de la tech évaluaient dans les 24 heures 81% des contenus signalés, et supprimaient 62,5% des contenus considérés comme des discours de haine en ligne.

Twitch a par ailleurs récemment rejoint la nouvelle version du code européen de bonnes pratiques contre la désinformation.

Les deux codes de l'UE sont appelés à être intégrés dans le règlement européen en voie d'adoption sur les services numériques, le DSA.

Sur le même sujet

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

02/07/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.