Les cryptomonnaies souffrent de la prudence de Goldman Sachs

Publié le 06/09/2018 à 06:52

Les cryptomonnaies souffrent de la prudence de Goldman Sachs

Publié le 06/09/2018 à 06:52

Par AFP

Le bitcoin et la plupart des autres cryptomonnaies chutaient jeudi pour la deuxième séance consécutive alors que la banque américaine Goldman Sachs renoncerait pour l'instant à l'ouverture d'une plateforme d'échanges.

Depuis, le prix du bitcoin a chuté de plus de 10%, et évoluait désormais près de 1000 dollars plus bas qu'avant la publication de l'article, à 6403,15 dollars vers 08H20 GMT, selon des données compilées par l'agence Bloomberg.

L'etherum et le ripple, les cryptomonnaies aux capitalisations les plus importantes après le bitcoin, ont respectivement dévissé de 20% et 10%.

Face aux incertitudes réglementaires, Goldman Sachs aurait décidé de suspendre pour l'instant son projet d'échanger des produits financiers liés au bitcoin, assure le site financier Business Insider, citant des sources anonymes.

Ce projet ne fait plus partie des priorités de la banque, qui va se concentrer sur la détention des cryptomonnaies pour certains clients.

Contactée par l'AFP, la firme n'a ni démenti ni confirmé ces informations.

«La nouvelle de Goldman Sachs intervient quelques semaines après que la SEC (le gendarme boursier américain, ndlr) a retoqué des propositions pour des ETF (fonds indiciels) de bitcoin», a rappelé Hussein Sayed, analyste chez FXTM.

Après avoir grimpé à près de 20 000 dollars fin décembre 2017, le cours du bitcoin s'est effondré en début d'année, et les acheteurs espèrent désormais voir les acteurs traditionnels de Wall Street donner un nouveau souffle aux cours.

«Il n'y a aucun doute que le prix du bitcoin est dopé par l'idée que les banques institutionnelles vont s'impliquer», a estimé Naeem Aslam, analyste chez Think Markets, mais il souligne que ces acteurs du marché n'ont pas vraiment intérêt à précipiter les choses alors que les cours sont moroses.

«Leur but, c'est de gagner de l'argent pour leurs clients», a-t-il rappelé.

La SEC doit se prononcer sur d'autres ETF le 30 septembre.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Libra revoit à la baisse les ambitions de monnaie numérique de Facebook

Mis à jour le 16/04/2020 | AFP

La plateforme a cédé du terrain aux gouvernements qui craignaient pour leur souveraineté monétaire.

Le minage de cryptomonnaie, très bruyant, ne fait pas que des heureux au Québec

«Ça détruit l'environnement, ça détruit la santé des humains, par le stress.»

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...