Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

Publié le 26/10/2020 à 15:41

Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

Publié le 26/10/2020 à 15:41

Par AFP
L'application de Facebook sur un téléphone intelligent

(Photo: 123RF)

Facebook a annoncé lundi que plusieurs jeux vidéos gratuits seraient désormais accessibles à distance et sans le moindre téléchargement depuis sa plateforme, emboîtant ainsi le pas à d’autres piliers américains du numérique.

Contrairement à Google ou Amazon, le géant des réseaux sociaux ne lance pas un service à part entière, mais offre à ses utilisateurs la possibilité d’accéder à certains titres grâce au « cloud » (l’informatique à distance) depuis leur application mobile Facebook ou leur navigateur Internet.

« Aucun matériel et aucune manette ne sont nécessaires : vos mains sont les manettes, car nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les téléphones intelligents », explique dans un billet de blogue Jason Rubin, vice-président du département Jeux chez Facebook. 

Cinq titres sont disponibles au lancement en version beta de « Facebook Gaming » aux États-Unis : un jeu de course (Asphal 9: Legends), un jeu de golf (PGA TOUR Golf Shootout), un jeu de rôle (Mobile Legends : Adventure) et deux jeux de cartes (Solitaire : Arthur’s Tale et WWE SuperCard).

Ces jeux sont gratuits, mais contiennent des options d’achats intégrés à l’application ainsi que des publicités.

Ils sont accessibles sur Internet et sur les appareils équipés du système d’exploitation mobile Android de Google, mais ne sont pour l’heure pas présents sur iOS, le système d’exploitation d’Apple.

La marque à la pomme est elle-même très investie dans le secteur des jeux mobiles à travers sa boutique d’applications, l’App Store, via laquelle elle perçoit des commissions versées par les éditeurs. 

Un système équivalent existe au sein du Play Store de Google, mais le groupe autorise les utilisateurs d’appareils sous Android à recourir à d’autres magasins virtuels.

Les grands noms américains de la techno manifestent un intérêt croissant pour les jeux vidéos dématérialisés comme l’ont illustré ces derniers mois les lancements des plateformes Stadia par Google et Luna par Amazon.

De son côté, Microsoft a récemment ajouté le service xCloud pour les abonnés de sa bibliothèque de jeux en ligne.

« Plus de 380 millions de personnes jouent chaque mois à des jeux sur Facebook et les gens vont jouer à des jeux accessibles à distance aux côtés de ceux qui jouent à des jeux instantanés », écrit M. Rubin.

Sur le même sujet

Titres en action: Supreme, Transat, Boeing, Toshiba, Facebook

Mis à jour le 10/06/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Trump banni de Facebook pour deux ans

04/06/2021 | AFP

L’ex-président américain ne pourra revenir que quand les « risques pour la sécurité du public auront disparu ».

À la une

Il faut faire la lumière sur Lithium Amérique du Nord

19/06/2021 | François Normand

ANALYSE. Les entreprises doivent pouvoir investir dans environnement d'affaires transparent et prévisible.

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.