Après Tumblr, d'autres pépites de l'internet pourraient susciter l'appétit

Publié le 20/05/2013 à 14:00, mis à jour le 15/10/2013 à 16:08

Après Tumblr, d'autres pépites de l'internet pourraient susciter l'appétit

Publié le 20/05/2013 à 14:00, mis à jour le 15/10/2013 à 16:08

Par AFP

Pinterest, Hulu, Dailymotion, Shazam... Après que Yahoo! eut avalé Tumblr pour 1,1 milliard de dollars, plusieurs autres stars de l'internet pourraient susciter l'appétit des géants du secteur.

"Facebook, Yahoo, Google, Microsoft, Apple, Amazon... Tous les grands groupes qui ont de l'argent sont des acheteurs potentiels. Après cela dépend où ils veulent aller en termes de stratégie et quel prix ils veulent mettre", remarque Michael Pachter, analyste de Wedbush Securities.

D'autant que "la barre est maintenant élevée en termes de valorisation, cela pose la question de ce qu'une entreprise comme Twitter vaut", remarque Allen Weiner, analyste du cabinet de recherche Gartner.

Le site de micro-blogs, l'un des poids lourds de l'internet encore indépendant, "doit encore confirmer qu'il entend entrer en Bourse, ou il pourrait se faire racheter", ajoute M. Weiner, même si le prix à débourser se chiffrerait en milliards voire dizaines de milliards de dollars. Cela ne laisse pas beaucoup d'acheteurs potentiels "à part peut-être Facebook", poursuit Michael Pachter, analyste de Wedbush Securities.

A part ce gros poisson, les cibles potentielles de rachat sont nombreuses.

L'une des plus en vue est le tableau de bord virtuel Pinterest, qui permet d'"épingler" des photos de ses centres d'intérêt.

"Je pense que quelqu'un va les racheter même s'il est relativement facile de répliquer" leur technique, note M. Weiner. Comme c'est le cas pour Tumblr, un grand nombre de sites de partage de vidéo ou de médias offrent déjà la possibilité de poster du contenu directement sur Pinterest, ce qui est un gage de trafic.

M. Weiner remarque cependant que la popularité ne fait pas forcément la rentabilité. "On peut avoir un enthousiasme des utilisateurs mais de la difficulté à capter des recettes" publicitaires ou autres, renchérit Trip Chowdhry, analyste de Global Equities Research.

Alors que Yahoo! a envisagé de racheter le site de partage de vidéos Dailymotion jusqu'à ce que le gouvernement français bloque la transaction le mois dernier, les analystes estiment que la filiale de France Télécom a manqué son tour.

"Ils ne sont plus intéressants", juge Allen Weiner. Un avis partagé par Trip Chowdhry, qui pense que le site concurrent Youtube, filiale de Google, est devenu l'acteur incontournable de ce marché.

Selon des informations de presse, Yahoo! se serait également intéressé au site de visionnage de films en flux sans téléchargement (streaming) Hulu et au réseau social de géolocalisation Foursquare.

Ce dernier "était une cible de premier plan il y a deux ans mais plus aujourd'hui", remarque M. Weiner. Quant à Hulu, il s'est fait distancer par Netflix et "leur principal actif, leur directeur général visionnaire (Jason Kilar NDLR), est parti" en janvier, poursuit-il.

L'application de reconnaissance musicale Shazam "est une entreprise intéressante, qui pourrait être rachetée par un fabricant de matériels sonores, même s'il y a des concurrents", poursuit M. Weiner.

"Mon site préféré pour être racheté est pour l'instant Storify.com, qui permet de composer une histoire en réseau. Cela pourrait intéresser beaucoup d'entreprises dont Google, Yahoo et surtout Facebook", conclut-il.

À la une

Pour en finir avec le populisme économique

ANALYSE. Miner la confiance des Canadiens à l'égard de la Banque du Canada est un jeu dangereux et malhonnête.

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour le 27/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon économique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.