Amazon, le préféré des Québécoises et Québécois

Publié le 26/08/2022 à 14:30

Amazon, le préféré des Québécoises et Québécois

Publié le 26/08/2022 à 14:30

Par Camille Robillard

La pandémie a donné un second souffle au commerce en ligne, avec une progression du PIB de 60,4% par rapport à 2019 contre 7,4% du côté du commerce de détail. Alors que certains commerces québécois ont profité des vagues de confinement pour propulser leur offre en ligne, Amazon occupe encore une part de marché importante.

Selon l’Enquête NETendances réalisée par l’Académie de la transformation numérique en 2021, 48% des achats en ligne des Québécoises et Québécois ont été effectués sur le site d’Amazon, soit une hausse de 7% par rapport à 2020. Les commerces québécois ont pour leur part récolté 19% de la valeur des ventes, contre 25% l’année précédente. 

Plus précisément, en 2021, «47% des cyberacheteurs québécois affirment que la valeur totale en dollars de leurs achats réalisés en ligne a augmenté sur les sites web ou applications mobiles d’Amazon». Du côté des marchands du Québec, ce pourcentage s’élève à 28%. Sans savoir si les sites québécois sont plus connus aujourd’hui qu’ils ne l’étaient autrefois, l’enquête révèle que la population québécoise repère plus facilement les entreprises québécoises en ligne.

Aux États-Unis, le commerce en ligne avait gagné en popularité lors des premiers jours de la pandémie. Cependant, contrairement au Québec, les ventes ont diminué plus récemment, tout en restant à un niveau supérieur à celui précédant l’arrivée de la COVID-19.

Malgré ses hausses considérables, les achats en personne dominent toujours dans le commerce de détail, autant dans la province que chez l’oncle Sam.

 

Sur le même sujet

À la une

L'immobilier entre deux tempêtes

BLOGUE INVITÉ. Une tempête s’est abattue sur le marché immobilier en mars 2022.

Bourse: Toronto retraitait en fin de matinée avec le cours du pétrole brut

Mis à jour à 12:03 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street en baisse, l'idée d'une récession tourne en boucle.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Hausse de taux attendue au Canada, mise en garde des banques américaines contre une récession l’an prochain.